voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Previous Topic Next Topic
 
classic Classique list Liste threaded Arborescence
38 messages Options
12
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Damien Roy
wopri wrote
Vous pouvez prendre la route locale entre Rigaud et St-Eugène en Ontario pour reprendre l’autoroute 417 à la sortie 17.  Ça sauve 6 km en distance et quelques km parce que la limite de vitesse est de 80 km/h. En temps c’est seulement 3 minutes de plus que de rester sur l’autoroute.
Merci pour la suggestion.  C'est bien noté.  Nous essaierons cela la prochaine fois!
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Damien Roy
En réponse à ce message posté par Yvente
Yvente wrote
Après vérification: le vent était quasi nul mardi dernier.

Pour le raccourci: je passe plus au sud que le trajet suggéré par Worpi. C'est en passant via Ste-Anne-de-Prescott puis on rejoint la 417 à la hauteur de la sortie 35. Faut dire que de où j'habite sur la montagne c'est doublement avantageux pour moi. C'est aussi une super belle route paisible à travers les fermes de l'Ontario, un mélange de franco et d'anglo.Toutes les maisons/fermes sont bien entretenues, et avec leurs grands terrains verdoyants t'as pas le choix de virer zen. Ça fait changement de l'ennuyante 417.
Merci d'avoir regardé pour le vent.  Nous avions donc vraiment de bonnes conditions!  Et merci aussi pour le détail du trajet qui nous met en appétit!
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Gilles Anctil
En réponse à ce message posté par Pierre Gervais
Pierre Gervais. Très intéressant ce concept de ''rolling resistance''. Y-a-t-il d'autres facteurs que le poids des voitures qui justifient une résistance au roulement différente entre une Tesla et une Spark? La dimension des pneumatiques peut-être? Et quoi encore?
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Richard Basque
En réponse à ce message posté par Damien Roy
Damien: votre expérience ressemble beaucoup à la mienne, plus récente.
Tous deux nous nous posons finalement la même question suite au stress vécu: en restant dans des conditions ordinaires, la LEAF 2018 nous permettra-t-elle de faire des parcours prolongés sur autoroute?
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Gilles Anctil
En réponse à ce message posté par Damien Roy
Par souci de donner une information adéquate aux futurs acheteurs ou acheteuses de la Leaf 2018, ne devriez-vous pas publier votre aventure sur la page Facebook ''Ma Leaf... une passion!''?
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Damien Roy
En réponse à ce message posté par Richard Basque
Richard Basque wrote
Damien: votre expérience ressemble beaucoup à la mienne, plus récente.
Tous deux nous nous posons finalement la même question suite au stress vécu: en restant dans des conditions ordinaires, la LEAF 2018 nous permettra-t-elle de faire des parcours prolongés sur autoroute?
A lire votre aventure, bien pire que la mienne, j'ai bien l'impression que la réponse est non.  Votre batterie devait encore être brulante quand vous avez repris la route le lendemain.  Le vent aurait pourtant dû la refroidir.  A la vitesse où vous rouliez, vous ne demandiez pas tant d'énergie.  C'est vraiment choquant!

J'ai appelé la compagnie Nissan hier matin et la personne au téléphone m'a d'abord dit que la recharge rapide était à faire seulement en cas d'urgence.  Plus tard, en comprenant mon étonnement, elle a corrigé le tir en me renvoyant au manuel de la Leaf page CH-29 (où il est dit qu'on peut rechercher plusieurs fois pas jour tant que la batterie n'est pas dans le rouge)  et pour toute information technique, elle m'a renvoyé au concessionnaire!  Bref, un appel inutile.

Chez le concessionnaire, on m'a dit qu'il y a un rappel pour les Leaf mais je ne connais pas les détails.  Un technicien m'a dit de passer pour vérifier à l'ordinateur si la batterie a généré un code d'erreur.  Selon lui, la batterie est refroidie par l'air extérieur quand on roule et il y aurait des ventilateurs pour faire circuler l'air.  Alors ou bien il y a un problème spécifique avec nos voitures ou bien on nous cache des choses.  

Je pourrai vous en dire plus demain.  Je compte aller chez le concessionnaire dès 7h30.

Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Richard Basque
Merci Damien. Bonne suggestion de voir le concessionnaire. Je vais aller jaser avec mon vendeur qui possède une Leaf 2015 et qui m'a semblé honnête et informé lors de mon achat. On s'en reparle...
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Benoit Deslauriers
En réponse à ce message posté par Damien Roy
Hé boy.... Il n'y a pas de ventilateur pour refroidir les batteries de la Leaf... C'est du refroidissement passif pour l'air extérieur. Ça part mal si le technicien vous affirme le contraire
Benoit Deslauriers
Chevrolet Spark EV noire 38 000 ekm
Nissan Leaf SV 2016 rouge 52 000 ekm
Borne EvDuty 30A première génération
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Richard Basque
Benoit: même sans ventilateur actif, le simple passage de l'air quand on roule à 95 kms par temps en bas de 20C devrait au moins permettre de diminuer ou limiter la surchauffe non?
Sinon ça voudrait dire que la seule façon de diminuer la température de la batterie serait de ne PAS rouler pendant plusieurs heures (toute la nuit?), sans recharger et en mettant sa voiture dans un endroit frais et ventilé?
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Benoit Deslauriers
Richard la batterie est immense...sur ma 30 kWh je penses que son poids est de 500 lbs. Ça ne se refroidi pas rapidement... Prends comme exemple une brique et chauffe là au soleil..... Ensuite met là à l'ombre... Crois-tu qu'elle va refroidir rapidement ? Si tu as une maison en brique met toi devant le soir (ou même la nuit) et tu sentira encore les effets de la chaleur !

La batterie est dense et sur une 40 kWh qui est pratiquement sur la même frame que les anciens modèles elle doit être encore plus dense donc ça ne se refroidi vraiment pas vite. Surtout qu,en plus tu as un protège batterie sous ta voiture donc encore un obstacle au refroidissement.

Il n'y a pas de miracle...ça prends une thermorégulation tout simplement
Benoit Deslauriers
Chevrolet Spark EV noire 38 000 ekm
Nissan Leaf SV 2016 rouge 52 000 ekm
Borne EvDuty 30A première génération
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Richard Basque
Ouias… ça fait plein de sens! Hélas…
Mais bon je vais sans doute renoncer à faire des road trips à moins de les faire par étape de 300 à 400 kms max par jour…
Dans mon cas, ça ne sera pas désastreux car j'en fais 2 ou 3  au grand max par année. Et je peux arrêter souvent (je fais de la photo de paysage).
Sinon, j'ai un plan B: ma Tiguan. Plus cher et plus polluant hélas
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Benoit Deslauriers
C'est justement là le point désastreux et que pas grand monde semble comprendre sur la page FB.... Une voiture de 242 km d'autonomie doit être mis au rancart quand la distance à parcourir excède 300-400 km... c'est juste aberrant !

Je sais que je suis fatiguant avec ma Spark (ok je suis fatiguant aussi pour plein d'autres choses) mais pourquoi je peux me taper une distance de plus de 400 km avec une batterie qui est 2 fois moins grosse que la Leaf ? C'est juste pas logique !
Benoit Deslauriers
Chevrolet Spark EV noire 38 000 ekm
Nissan Leaf SV 2016 rouge 52 000 ekm
Borne EvDuty 30A première génération
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

goncalo
Benoit Deslauriers wrote
C'est justement là le point désastreux et que pas grand monde semble comprendre sur la page FB.... Une voiture de 242 km d'autonomie doit être mis au rancart quand la distance à parcourir excède 300-400 km... c'est juste aberrant !

Je sais que je suis fatiguant avec ma Spark (ok je suis fatiguant aussi pour plein d'autres choses) mais pourquoi je peux me taper une distance de plus de 400 km avec une batterie qui est 2 fois moins grosse que la Leaf ? C'est juste pas logique !

En effet, pas logique, mais 2 mots pour expliquer ca : "Active Cooling"

Nissan a surement voulu couper sur les couts!!  C'est plate, mais c'est ca.  Je l'ai toujours dit depuis le debut sur les leaf 2018.  Elles sont mortes-nées au niveau technologie de la batterie!!
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Sebas
Comme pour les Bolt l'hiver, les propriétaires de Leaf 2018 vont finir par se faire à l'idée et s'adapter.  Ils vont s'amener de la lecture, étirer leur café ou leur repas au resto, aller prendre de grandes marche.  

Les vrai victimes dans cette histoire de #RapidGate sont les propriétaires d'autres marques de véhicule, pris à attendre des heures pour des recharge qui devrait prendre un temps raisonnable.  De plus, quand une borne devient encombrée la cascade d'attente peut parfois durer de longue heures après le départ du "fautif".

Les manufacturiers devrait, pour avoir accès à l'infrastructure publique de recharge, respecter certaines balises et limites de vitesse minimales. En dessous de tant de kilowatt, vous êtes gentiment redirigé vers le réseau L2.  Peut-être que Nissan a pensé que de faire les coins ronds et couper le Active cooling était une bonne idée, mais recharger à vitesse de tortue impacte tout le monde ! Le gouvernement devrait forcer les fabricants dans des cas volontaires de throttling à ajouter des bornes à leur frais au réseau pour compenser l'attente causée au reste de la population en guise de pénalité.

L'autre solution serait comme Tesla de mettre des bornes doubles partout et de partager la puissance (70 kW par exemple).  Le premier prend tout la puissance qu'il est capable et le "restant" va au second.  Quand le premier s'en va, le second devient le premier et une autre voiture peut se brancher.  Je sait pas combien de décennies cela prendrait à mettre en place au Québec par contre.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

rudyrednose
Sebas wrote
Les vrai victimes dans cette histoire de #RapidGate sont les propriétaires d'autres marques de véhicule, pris à attendre des heures pour des recharge qui devrait prendre un temps raisonnable.  De plus, quand une borne devient encombrée la cascade d'attente peut parfois durer de longue heures après le départ du "fautif".
C'est une des raisons pour laquelle, depuis un an que j'ai ma Volt, je ne l'ai jamais branchée à une borne publique.
3.6kW, c'est pitoyable.
Volt LT 2017
Couronne nord MTL
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

ydrape
rudyrednose wrote
C'est une des raisons pour laquelle, depuis un an que j'ai ma Volt, je ne l'ai jamais branchée à une borne publique.
3.6kW, c'est pitoyable.
J'espère que vous ne faites pas comme la gars que j'ai vu hier à Joliette et que vous ne vous y stationnez pas non plus.

Je m'apprêtais de quitter une borne double, ma recharge étant terminée. Une Volt arrive et se stationne à la place de recharge libre devant moi. Et il quitte... J'ai mis un billet de l'AVEQ sous son essuie glace.

À Joliette, stationnement gratuit pour les véhicules en charge.
2015 SL Leaf fabriquée 03/2015
Achetée d'occasion en mai 2017; 12/12 bars
Sts Bat: aHR = 58, ES = 93% Hx = 89%
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Philippe Lemieux
En réponse à ce message posté par Richard Basque
Richard Basque wrote
Ouias… ça fait plein de sens! Hélas…
Mais bon je vais sans doute renoncer à faire des road trips à moins de les faire par étape de 300 à 400 kms max par jour…
Dans mon cas, ça ne sera pas désastreux car j'en fais 2 ou 3  au grand max par année. Et je peux arrêter souvent (je fais de la photo de paysage).
Sinon, j'ai un plan B: ma Tiguan. Plus cher et plus polluant hélas
Je me demande (tout bêtement), si mettre la climatisation au plancher à 18 degrés aiderait pendant la recharge. Ventilateur au max.



Philippe
Leaf SV 2016, Borne EVDuty
Montréal
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Damien Roy
En réponse à ce message posté par Richard Basque
Bonsoir à tous!  Les techniciens au comptoir de service de mon concessionnaire Nissan sont très gentils mais finalement ils connaissent assez peu la Leaf.  Il faut dire qu'ils en vendent autour de 20 par année.  Ils ont effectué sans frais un test de ma batterie et tout est normal.  C'est rassurant mais en même temps cela confirme ce que les gens écrivent sur le forum concernant le défaut de régulation de température sur les Leaf.  La technicienne au comptoir des pièces semblait être la mieux informée.  Elle m'a expliqué que la batterie est entièrement scellée et qu'ils ne réparent rien dedans (s'il y a un problème, ils changent la batterie au complet). Il y a un petit ordinateur dans la batterie qui recense la température et gère les cellules mais elle ne savait pas me dire exactement comment cela fonctionne.  Il contrôle aussi le chauffage de la batterie par temps froid mais son explication là-dessus était plutôt vague.  Les deux autres techniciens croyaient plutôt qu'il y avait des ventilateurs pour refroidir la batterie.  En fait il semble qu'il y ait un petit radiateur sur le devant de la voiture, muni de deux ventilateurs, mais ce serait plutôt pour refroidir le moteur.  L'information se trouve sur le web et le technicien devait m'indiquer comment y accéder mais finalement il a oublié.  C'est qu'il n'y a plus de manuel du réparateur pour les nouvelles voitures.  

Sur Wikipédia on trouve des informations intéressantes sur les batteries Lithium-Ion.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Accumulateur_lithium-ion

Il semble que ces batteries n'ont pas d'effet mémoire dans le sens où elles conservent leur capacité même si on ne fait pas de cycle de décharge complet.   De plus, il y est dit qu'elles "préservent mieux leur capacité lorsqu'elles sont rechargées à partir d'un état de décharge partielle que lorsqu'elles subissent des cycles complets de décharge/recharge".   Alors je retiens le conseil de M White dans son commentaire très intéressant du 25 août sur son voyage en Gaspésie.  Il suggère de recharger quand la batterie possède encore au moins 40-50% de sa charge et d'attendre un peu avant de commencer une charge rapide.  Pour ma part, j'étais descendu bien en dessous de cela lors de mon dernier voyage aller-retour Gatineau-Brossard (32% le matin et autour de 18% le soir).   C'est quand même dur de s'y retrouver.

Enfin, pour la prochaine fois, je vais plutôt essayer de me trouver une borne L2 à Montréal pour y charger complètement la voiture avant le retour et limiter le recours aux charges rapides puisqu'on dit qu'elles endommagent la batterie...
12