voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Previous Topic Next Topic
 
classic Classique list Liste threaded Arborescence
38 messages Options
12
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Damien Roy
Bonjour à tous,

Notre premier grand voyage en Leaf 2018 a été plutôt éprouvant.  Nous avons fait 480 km dans la journée.  

Au départ, tout allait bien. Partis de Gatineau avec une pleine charge de 40 KWh au matin, nous avons rechargé à la halte touristique de Rigaud sur une borne rapide (très bonne installation avec deux bornes rapides et une de type 2).  La batterie était à 32% de sa charge et en 30 minutes (à 360 volt, 90 amp), elle était revenue à 80% (16.4 KWh).  Rendus à Brossard, la batterie était à 34% de sa charge et nous avons pu la brancher sur une borne à 240 volt pendant 2h10, pour atteindre 65% de charge (12.7 KWh).  

De retour à Rigaud en soirée, la batterie était retombée à 18% mais comme elle était chaude, la charge rapide s'est interrompue à 66% de la charge maximale et c'était passablement plus lent car la voiture limitait le courant autour de 70 ampères (17 KWh en 42 minutes).  La température de la batterie avait atteint le début de la zone rouge.  Nous pensions pouvoir nous rendre à la maison avec cette charge mais c'était un peu juste.  La température de la batterie ne descendait pas non plus en roulant.  Il faut dire qu'il avait fait autour de 29C durant la journée et qu'il devait encore faire autour de 25C en soirée.  Et puis, durant tout le voyage, nous roulions autour de 100km/h.  Aurait-il fallu nous limiter à 90km/h?

A posteriori, nous aurions dû recharger à Casselman mais nous avons pris une chance car selon le guidage, nous avions 30km d'autonomie en plus.  Seulement, ce coussin s'est mis à fondre et, à l'entrée d'Ottawa, nous n'étions plus qu'à 4% de la charge pour faire les 12 km restant.  En plus, les avertissements de la voiture devenaient franchement inquiétants.  Ce qui complique les choses est qu'il y a peu de bornes dans la région (essentiellement aucune entre Casselman et Ottawa) et qu'on ne peut pas vraiment se fier à l'ordinateur de la Nissan pour les trouver.  Nous en avons trouvé une (de 240 volt) au Musée canadien de la nature mais il a fallu payer le stationnement en plus de la charge, alors que le musée était fermé!

Finalement, ce problème de surchauffe de batterie qui nous a empêché de charger à 80% à Rigaud nous a rendu la vie bien difficile.  Au total, nous avons consommé 86.6 KWh pour 480 km, ce qui fait une moyenne un peu basse de 5.5 km par KWh ou encore de 18 KWh au 100 km.  Nous nous demandons s'il est bien raisonnable de faire autant de distance en Leaf dans la journée. Là où demeure la famille, à Brossard, la plus proche borne publique (240 volt) se trouve à 4 km.  Cela se fait à pied mais c'est un peu long...

Pour les petits trajets aller-retour la Leaf est très bien mais pour ce premier long trajet nous sommes pas mal déçus.  Avez-vous des trucs?

Cordialement,

Damien
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Yvente
Dans mon livre à moi un véhicule électrique est un deuxième véhicule. Un véhicule pour le "local" qui dans les faits devient le véhicule le plus utilisé dans la cour. Oui c'est possible de faire de longs voyage mais ça demande de l'organisation et surtout de la flexibilité dans l'horaire; faut pas avoir une heure de retour précise.

Question comme ça:
Quelle était la date de votre voyage ? Ça semble anodin mais comme les vents dominants sont de l'ouest un simple petit vent de 20 km/h pour un véhicule qui roule à 100 km/h donne un vent apparent de 80km/h pour descendre à Montréal et 120 km/h pour retourner à Ottawa, soit 50% de plus. Avec la date du voyage je pourrais vous donner une idée pas mal juste de cette journée en particulier (force du vent).

Et pour la route du retour peut-être que passer par la BRCC de Montebello aurait pu être un bon plan B. Car la 417 monte vers Hawkesbury pour ensuite faire une grande loupe vers le sud pour ensuite remonter vers Ottawa. De chez moi à Rigaud je pique via les rangs de campagnes dans l'est ontarien et je sauve beaucoup en temps et kilométrage pour me rendre à Ottawa. Faut par contre être pleinement chargé car c'est un vide total de bornes de recharge ....

Nissan Leaf 2014 SL Premium powered by Hydro-Québec. En route vers les 300 000 km.
Kia Soul 2019 EV Luxury comme 2ième VÉ dans la cour (en attendant la Tesla).
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

VoltEVE
En réponse à ce message posté par Damien Roy
Finalement les craintes de la Leaf 2018 sur de longues distances avec sa batterie non thermoregulee s'avèrent vrai.

Mais ça reste un bon véhicule quand même pour la ville et environs.
Volt 2018 LT Noir
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Klod
En réponse à ce message posté par Damien Roy
Une erreur importante, ne pas être arrêté à une BRCC (Dix 30) avant de se brancher sur la L2 et ainsi partir de Brossard a 100%, çe qui aurait simplifié de beaucoup votre retour.  Éviter l'autoroute pour le retour en Outaouais est aussi souhaitable à cause des dénivelés de la 50.
Sherbrooke
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Pierre Gervais
En réponse à ce message posté par Yvente
Yvente wrote
Ça semble anodin mais comme les vents dominants sont de l'ouest un simple petit vent de 20 km/h pour un véhicule qui roule à 100 km/h donne un vent apparent de 80km/h pour descendre à Montréal et 120 km/h pour retourner à Ottawa, soit 50% de plus.
Très bon point.  C'est un élément auquel nous sommes beaucoup moins conscientisé avec une thermique.

10% de plus de vitesse relative au vent c'est environ 15% de dépense d'énergie supplémentaire.

Avant je disais 20% (110% au carré = 121%) mais la combinaison du "rolling resistance" (fixe selon la vitesse) qui est constant combiné à l'effet de la vitesse qui est au carré donne quelque chose entre une augmentation linéaire et quadratique (au carré).

J'ai mieux compris ce phénomène après avoir ramené une TESLA sur une plus grande distance (lourde et "rolling resistance" élevée) comparé à une Spark (très faible "rr")

J'ai gardé cette image publiée par un membre.  Très éloquente.

Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Primate
Ce message a été mis à jour le .
En réponse à ce message posté par Klod
Klod wrote
Une erreur importante, ne pas être arrêté à une BRCC (Dix 30) avant de se brancher sur la L2 et ainsi partir de Brossard a 100%, çe qui aurait simplifié de beaucoup votre retour.  Éviter l'autoroute pour le retour en Outaouais est aussi souhaitable à cause des dénivelés de la 50.
Bonjour Klod,

Vous dites "une erreur importante"...  Est-ce qu'un conducteur de LEAF 2018 doit détenir un brevet de Capitaine au long cours ;-) pour planifier un déplacement de plus de 200 ou 300 km avec sa LEAF 2018?  

À mon avis, la première erreur est la mauvaise conception de la LEAF.

La deuxième erreur est que des chroniqueurs du monde de l'automobile reccommandent la LEAF 2018 alors que des propriétaires l'écrivent, la LEAF est une voiture urbaine ou périurbaine au maximum.

Pas capable de faire un aller-retour Gatineau-Montréal en été, c'est déjà une contrainte majeure.  Ne pas pouvoir prendre l'autoroute à 100 km/h est aussi une autre contrainte majeure.

Enfin, sur quelles bases pouvez-vous confirmer avec certitude que ce parcours aurait été un succès en chargeant à la BRCC du Dix30?


Les autos électrisantes de mon épouse :
Prius Prime 2017, 22 500 km et un problème de givre dans le pare-brise.
Volt 2015, 59 960 km, valve solénoïde ayant lâché dans transmission, panne totale & condensation problématique dans la voûte.
Volt 2012, 55 000 km, tête de moteur ayant lâché & 10 autres problèmes.
Et une seule borne Sun Country Highway Clipper Creek LCS-25 qui a presque 6 ans et plus 2000 recharges à son actif.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Sebas
Primate wrote
Bonjour Klod,

Vous dites "une erreur importante"...  Est-ce qu'un conducteur de LEAF 2018 doit détenir un brevet de Capitaine au long cours ;-) pour planifier un déplacement de plus de 200 ou 300 km avec sa LEAF 2018?  

À mon avis, la première erreur est la mauvaise conception de la LEAF.

La deuxième erreur est que des chroniqueurs du monde de l'automobile reccommandent la LEAF 2018 alors que des propriétaires l'écrivent, la LEAF est une voiture urbaine ou périurbaine au maximum.

Pas capable de faire un aller-retour Gatineau-Montréal en été, c'est déjà une contrainte majeure.  Ne pas pouvoir prendre l'autoroute à 100 km/h est aussi une autre contrainte majeure.

Enfin, sur quelles bases pouvez-vous confirmer avec certitude que ce parcours aurait été un succès en chargeant à la BRCC du Dix30?
C'est effectivement très gênant de voir les "voitures écologiques de l'année" recharger à 40 ampères et/ou devoir rouler MAXIMUM 90 km/h sur autoroute pour "arriver plus rapidement" à destination. C'est pas comme cela que l'on va faire avancer la cause de l'électrification des transports.  

Quand un véhicule à un GAGE à température de batterie sur le dashboard, ...
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

VoltEVE
Ce message a été mis à jour le .
En réponse à ce message posté par Primate
Primate wrote
À mon avis, la première erreur est la mauvaise conception de la LEAF.

La deuxième erreur est que des chroniqueurs du monde de l'automobile reccommandent la LEAF 2018 alors que des propriétaires l'écrivent, la LEAF est une voiture urbaine ou périurbaine au maximum.
Très bon points. J'ai fait Gatineau Montréal aller retour mercredi en Volt. Zéro stress. On dira ce que l'on veut mais les PHEV ont certains avantages. Oui, je vais devoir changer l'huile au deux ans. Mais ne pas avoir à stresser et perdre des heures a attendre qu'une batterie trop chaude/froide se recharge ca na pas de prix. Le pire dans l'histoire c'est que la recharge de la Leaf 2018 lorsque la batterie était critiquement chande s'est arrêté a 66% de charge. Ca c'est pas excusable sur une voiture en 2018. Le manque de termo-regulartisation est vraiment un probleme serieux. On s'entend que Gatineau Montreal aller retour c'est pas vraiment de la longue route en Amerique.

C’est vrai que la 50 dans le bout de Montebello augmente la consommation de beaucoup avec ses dénivelé.

J’ai bien hâte de voir quand Nissan va enfin annoncer sa version thermo-régulé. La ca ne sera plus un problème Gatineau-Montréal et envisageable d’en acheter une comme 2eme voiture pure EV pour compléter la Volt qui fera les long parcours comme Gatineau-Saguenay d’une traite.
Volt 2018 LT Noir
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Damien Roy
En réponse à ce message posté par Yvente
Merci beaucoup!  Nous avons fait le voyage mardi dernier (14 août) en passant par la 417 puis la 30.  Je n'ai pas fait attention au vent.  

C'est intéressant de savoir que vous pouvez raccourcir le trajet de Rigaud à Ottawa en passant par les rangs mais cela n'a pas l'air simple...  La prochaine fois, nous essaierons peut-être par la 50 même si elle est un peu plus vallonnée car il semble y avoir davantage de bornes rapides du côté québécois, en particulier la borne de Montebello que vous suggérez.  

Savez-vous s'il y a un peu de circulation d'air autour de la batterie ou si elle est complètement enfermée?  Merci,  Damien
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Damien Roy
En réponse à ce message posté par Klod
Merci pour la suggestion de charger sur la borne rapide au Dix30.  C'est un détour mais cela vaut la peine.  Quant à la 50, elle est un peu plus vallonnée mais pensez-vous que cela puisse faire une grosse différence.  Il semble y avoir davantage de bornes le long de la 50.  -- Damien
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Al S
Il y a de la circulation de l'air dans la batterie quand on conduit où quand c'est venteux. Mais, c'est un système entièrement passif. Aucun ventilateur, aucun refroidissement de l'air.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Al S
Si je comprends bien, vous auriez pu recharger à 100% à Brossard s'il y avait eu une borne 240V plus proche de votre destination.

Avez-vous regardé sur Plugshare en cochant l'option "bornes de particuliers"?
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

wopri
En réponse à ce message posté par Damien Roy
Vous pouvez prendre la route locale entre Rigaud et St-Eugène en Ontario pour reprendre l’autoroute 417 à la sortie 17.  Ça sauve 6 km en distance et quelques km parce que la limite de vitesse est de 80 km/h. En temps c’est seulement 3 minutes de plus que de rester sur l’autoroute.


Damien Roy wrote
C'est intéressant de savoir que vous pouvez raccourcir le trajet de Rigaud à Ottawa en passant par les rangs mais cela n'a pas l'air simple...  
e-Golf 2017
borne EVduty
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Al S
En réponse à ce message posté par Damien Roy
Damien Roy wrote
Merci pour la suggestion de charger sur la borne rapide au Dix30.  
Attention, ces bornes-là n'apparaissent pas encore sur le site du CÉ et il n'y a qu'un seul check-in positif sur Plugshare, suivi par plusieurs check-in négatifs.


Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Yvente
En réponse à ce message posté par Damien Roy
Damien Roy wrote
Nous avons fait le voyage mardi dernier (14 août) en passant par la 417 puis la 30.

C'est intéressant de savoir que vous pouvez raccourcir le trajet de Rigaud à Ottawa en passant par les rangs mais cela n'a pas l'air simple...
Après vérification: le vent était quasi nul mardi dernier.

Pour le raccourci: je passe plus au sud que le trajet suggéré par Worpi. C'est en passant via Ste-Anne-de-Prescott puis on rejoint la 417 à la hauteur de la sortie 35. Faut dire que de où j'habite sur la montagne c'est doublement avantageux pour moi. C'est aussi une super belle route paisible à travers les fermes de l'Ontario, un mélange de franco et d'anglo.Toutes les maisons/fermes sont bien entretenues, et avec leurs grands terrains verdoyants t'as pas le choix de virer zen. Ça fait changement de l'ennuyante 417.
Nissan Leaf 2014 SL Premium powered by Hydro-Québec. En route vers les 300 000 km.
Kia Soul 2019 EV Luxury comme 2ième VÉ dans la cour (en attendant la Tesla).
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Klod
En réponse à ce message posté par Primate
Bien d'accord Primate, il n'y a rien de simple pour faire de la longue route en 100% sauf pour la T et la B...Voyager en 100% électrique avec de petites batteries sur de longues distance demande de la planification (plan A, B et C) et une certaine connaissance de base que malheureusement les concessionnaires ne donnent pas.  Je ne dis pas que ça aurait réglé tout, mais de repartir de Brossard à 100% aurait certainement facilité le voyage du retour.  Des recharges entre 20 et 80% évite aussi de surchauffer et ça amène des contraintes importantes (seulement 130-140 km de vraie autonomie avant BRCC sur la Leaf 2018).

La Leaf 2018 n'est pas très agréable pour de longues distances car le véhicule ralentit énormément la recharge si la batterie s'échauffe (pire que la 2017) et pour cette raison, mon choix se serait porté sur une Ioniq bien avant.
Sherbrooke
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Guy CB
En réponse à ce message posté par Damien Roy
Vos péripéties sont très étonnantes... un truc, vérifiez votre consommation en temps réel car c'est elle qui vous indiquera si l'autonomie estimée est juste. En exemple, sur la Leaf 2.0, une consommation de 20kWh/100km ou 5km/kWh vous donnera 200km d'autonomie.

Enfin, il vaudrait mieux avoir 100% en repartant de Brossard...

J'ai fait 455km hier à 110km/h de moyenne avec un peu d'air climatisé et 3 BRCC et aucune limite de recharge, ni problème de surchauffe (mais j'ai une Ioniq).
Hyundai Ioniq SE CCP depuis septembre 2017
Toyota Prius 2012 2012-2017 (71000km)
BMW 328i 1996 2009-2012 (60000km)
Golf GL 1998 2004-2009 (134000km)
Vélo électrique eProdigy Whistler 2014 avec plus de 10000km
Gatineau (Aylmer), Québec
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

VoltEVE
La ioniq est thermo regulee alors elle ne surchauffe pas comme la leaf 2.0
Volt 2018 LT Noir
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Damien Roy
En réponse à ce message posté par Al S
Al S wrote
Si je comprends bien, vous auriez pu recharger à 100% à Brossard s'il y avait eu une borne 240V plus proche de votre destination.

Avez-vous regardé sur Plugshare en cochant l'option "bornes de particuliers"?
Oui, vous avez raison, si je pouvais trouver une borne à 240 volts près de chez mes parents, cela réglerait le problème mais  je n'en trouve pas ni sur ChargeHub ni sur Plugshare (merci pour la suggestion) sauf une à un hôtel à 2 km et l'autre à un supermarché à 4 km.  Au pire, cela fait une heure de marche à moins d'embarquer une bicyclette ou de se faire conduire...  Chez nous, j'ai une borne FLO X5 mais elle est dans le garage, donc difficile à partager (je peux g.  Ce doit être ainsi pour beaucoup de monde je suppose.

Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: voyage aller-retour Gatineau-Montréal et problème de charge

Damien Roy
En réponse à ce message posté par Al S
Al S wrote
Il y a de la circulation de l'air dans la batterie quand on conduit où quand c'est venteux. Mais, c'est un système entièrement passif. Aucun ventilateur, aucun refroidissement de l'air.
Je pense appeler chez NIssan pour avoir des précisions.  Savez-vous s'il y a un mécanisme qui ouvre ou qui ferme la circulation de l'air autour de la batterie?  Est-ce que c'est l'air de l'habitacle qui est dirigé vers la batterie ou bien l'air de dehors?  

J'ai l'impression que le thermomètre du tableau de bord qui indique la température de la batterie avance par sauts avec des coches.  La température varie très lentement (sauf apparemment sur une charge rapide).  Depuis cette expérience, je surveille de près la température de la batterie pour essayer de comprendre comment cela se passe.   Avec une charge sur 240V, la température reste égale avant ou après la charge ou elle monte d'une coche seulement.  Après notre voyage à Montréal,  la température de la batterie était encore une coche au-dessus du milieu le matin, alors que ces temps-ci elle est une coche plus bas que le milieu.  En tous cas, je remercie Nissan de protéger la batterie des surchauffes, pour éviter de l’abîmer.  Pour les petits trajets, la Leaf est vraiment formidable.    Pour les trajets qui demandent plusieurs recharges, c'est moins  évident et ce serait utile d'avoir l'heure juste.  Les commentaires de tous m'aident beaucoup.  Merci!  
12