Politique canadienne des VE

Previous Topic Next Topic
 
classic Classique list Liste threaded Arborescence
11 messages Options
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Politique canadienne des VE

jfmorissette
Un rapport d'Équiterre prônant une forte loi zéro émission pour le Canada:

http://equiterre.org/sites/fichiers/repac_fr.pdf
Volt 2012 depuis le 1er juin 2016.
Dépôt sur une Tesla Model 3.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Politique canadienne des VE

David Sylvestre
Intéressant ce rapport. Merci!
Malheureusement, le ministre fédéral des transports Marc Garneau semble exclure la possibilité de mettre en place une telle loi mais serait en réflexion quant à un rabais à l'achat. Voici un extrait du dernier article de Daniel Breton sur Roulez Électrique:
De son côté, le ministre des Transports Marc Garneau a annoncé que « le gouvernement du Canada allait de l’avant avec ses partenaires provinciaux et territoriaux, l’industrie et des intervenants pour élaborer une stratégie nationale visant à accroître le nombre de véhicules zéro émission (VZE) sur les routes canadiennes d’ici 2018. »

Lors de cette annonce, le ministre a répondu un journaliste présent qu’il n’était pas question de mettre en place un système contraignant les constructeurs à vendre un certain nombre de véhicules zéro émission.

De plus, en réponse à une autre question quant à la possibilité d’un rabais fédéral, le ministre a répondu que cela ferait partie des sujets de réflexion.
Nissan LEAF SV 2014, borne EVDuty 30A
Carleton-sur-Mer, Gaspésie (Baie-des-Chaleurs)
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Politique canadienne des VE

Benoit Deslauriers
"Visant à accroître le nombre de véhicule zéro émission d'ici 2018" ???? AAALLLLLLOOOOO on est en Juin.... il reste 6 mois avant la fin de 2017.

À la vitesse que des décisions se prennent faut bien plus penser 2019 ou 2020. Si ça fait comme le rabais de $4000 qui a pris presque 2 mois avant de se concrétiser, ne retenez pas trop votre souffle.

Surtout quand ton chef continue de prôner le pétrole
http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201705/30/01-5102677-justin-trudeau-maintient-sa-position-sur-lexpansion-de-trans-mountain.php

Benoit Deslauriers
Chevrolet Spark EV noire 38 000 ekm
Nissan Leaf SV 2016 rouge 52 000 ekm
Borne EvDuty 30A première génération
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Politique canadienne des VE

David Sylvestre
Attention à la tournure de phrase. Ce qui sera réalisé d'ici 2018 n'est pas d'accroître le nombre de VZE, mais bien d'élaborer une stratégie nationale dans le but de le faire...

Pauvre Justin, comment faire pour plaire à tout le monde quand la moitié du pays est pro-pétrole et le reste est contre...
Un rapport commandé par Ressources Naturelles Canada a été publié la semaine dernière: Re-bâtir le système énergétique canadien : vers un avenir sobre en carbone
Même si j'espère fortement que le gouvernement fédéral suive les recommandations de ce rapport, je ne me berce pas d'illusions.
Nissan LEAF SV 2014, borne EVDuty 30A
Carleton-sur-Mer, Gaspésie (Baie-des-Chaleurs)
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Politique canadienne des VE

Benoit Deslauriers
Effectivement faut lire la phrase plusieurs fois pour voir la petite subtilité... Désolé de mon emportement :-)

Ça viens donc rejoindre par contre ce que je disais que le gouvernement fédéral ne se réveillera pas avant 2019 ou 2020.
Benoit Deslauriers
Chevrolet Spark EV noire 38 000 ekm
Nissan Leaf SV 2016 rouge 52 000 ekm
Borne EvDuty 30A première génération
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Politique canadienne des VE

David Sylvestre
Je crains que tu n'aies raison en effet.
Dans le cadre de l’élaboration de cette stratégie, un groupe consultatif national a été mis sur pied pour penser à des options qui permettront de surmonter les obstacles principaux à une plus grande implantation de ces technologies.
Pourtant, des groupes comme l'AVÉQ et Mobilité Électrique Canada (MEC) ont déjà fait tout le travail de réflexion. Même que MEC a publié il y a plus d'un an sa Feuille de route sur l’accélération du déploiement des véhicules électriques au Canada (2016-2020) à la demande de Ressources naturelles Canada! Une loi zéro émission à l'échelle du pays ne faisait pas partie des recommandations cependant.
Nissan LEAF SV 2014, borne EVDuty 30A
Carleton-sur-Mer, Gaspésie (Baie-des-Chaleurs)
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Politique canadienne des VE

Al S
Les véhicules à hydrogène sont compris dans ce que le ministre entend par les ZEV.

À cause du coût faramineux des bornes à hydrogène,  le budget d'un programme fédéral d'infrastructure ZEV serait surtout dédié à l'hydrogène.

Il faut garder en tête que Toyota possède deux usines en Ontario et semble avoir un accès privilégié aux ministres.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Politique canadienne des VE

André Bastien
Effectivement.  Mais il se fait présentement une "preuve par l'absurde" sur l'hydrogène.

Le gouvernement fédéral offre de financer la moitié des stations H2 (par un prêt remboursable comme pour les BRCC, je suppose), mais jusqu'à un maximum de 1 million$.   Comme ces stations H2 coûtent dans les 4 millions$, qui va investir 3 millions de sa poche et emprunter 1 autre million$ au gouvernement pour des clients qui n'existent pas, afin de vendre un carburant plus cher que l'essence?

Bonne chance pour monter un "business case"...

Pendant ce temps, de nouvelles BRCC s'implantent un peu partout, le prix des batteries des VÉ continuent de baisser et leur autonomie d'augmenter.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Politique canadienne des VE

André Bastien
En réponse à ce message posté par David Sylvestre
Les fabricants d'automobiles sont présents à Mobilité électrique Canada.  Il serait donc surprenant que MÉC propose une Loi Zéro émission pan-canadienne.

De même, le nouveau groupe de travail qui va proposer la Stratégie canadienne comprendra des représentants de l'industrie, donc des fabricants d'automobiles.  Ils ne vont certainement pas se mettre des bâtons dans les roues en proposant une loi zéro émission qui leur imposerait des obligations.  

Espérons que ce groupe de travail sera assez large pour avoir malgré tout les coudées franches.  Il semble que Équiterre en fera partie:

http://equiterre.org/node/12936
" Équiterre fait partie du comité d’experts qui fournira des recommandations aux ministres sur cette stratégie. "
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Politique canadienne des VE

Al S
En réponse à ce message posté par André Bastien
À date, le programme fédéral de subvention/prêt finance à 50% 40 BRCC (25 Ontario, 10 N.-B. et 5 Laurentides) pour un total qui devrait tourner autour de 1.25M.

Pourtant, ils,paient 1.625M pour deux bornes à hydrogène à Toronto.  

https://canadianautodealer.ca/2017/04/public-hydrogen-fueling-stations-on-the-way/

Je peine à trouver les autres sources de financement pour ce projet.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Politique canadienne des VE

André Bastien
Merci pour cette information.  

Un autre article sur ce sujet:
http://www.canadianmanufacturing.com/technology/ontario-to-get-first-public-hydrogen-fueling-stations-as-feds-shell-out-1-6m-190177/

C'est certainement 1,6M$ qui ne servira à rien.

Mais je posais la question: qui est intéressé?  D'après ces articles, il n'y a que le fabricant/installateur de Stations Hydrogène, Hydrogenics Corp. et la Canadian FCEV Coalition.  On ne mentionne aucun autre groupe ou client intéressé.  Le gouvernement subventionne deux stations de démonstration chez le vendeur de stations!!!  Leurs lobbyistes sont très efficaces!

Selon Wikipedia, Hydrogernics Corp a une filiale spécialisée dans les systèmes d'énergie, basée à Mississauga, Ontario.
https://en.wikipedia.org/wiki/Hydrogenics

Ils avaient un peu l'air fou de vendre des stations hydrogènes partout dans le monde (un cinquantaine) mais aucune chez eux.  

Ils ont donc un "business case" bien particulier.