Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

Previous Topic Next Topic
 
classic Classique list Liste threaded Arborescence
Verrouillé 90 messages Options
12345
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

Me-Myself-N-I
Oh je sais que je vais partir un sujet sensible, mais bon, on ne peut pas évoluer si on passe notre temps à s’ignorer. Ça va être long, prenez le temps de lire jusqu’au bout.

Je viens de faire 1100 Km avec ma bonne vieille i3. Il y a 4 ans, j’avais opté pour le prolongateur d’autonomie optionnel pour pallier au manque de BRCC et lors des 2 dernières années j’arrivais à faire près de 95% (voir plus) de ce long trajet en mode électrique, toujours le même, Montréal-Rivière du Loup.

Mais ce weekend, l’expérience aux BRCC ne fut pas optimal. Congestion à Lévis, Montmagny et La Pocatière. Au retour, même enjeux à La Pocatière. Là je vois les partisans de la multiplication des bornes aux BRCC se lever et dire, ça prend plus de bornes par site. Je vais détailler un peu plus et vous comprendrez un peu plus ma frustration grandissante.

A Lévis, j’arrive et une Leaf termine sa recharge, monsieur super sympathique qui est resté près de son véhicule et celui-ci m’indique qu’il en a pour 10 minutes (il veut 90%), super, j’attends. Je débute ma recharge et arrive une Bolt (un couple de Rimouski), super gentil, on jase VÉ. Il me dit qu’avant la Leaf il y avait une autre VÉ avec batterie de grande capacité (je vais taire la marque) mais que le propriétaire n’était pas là et pas d’information sur quand il reviendrait (pas de billet de courtoisie). Parle parle, jase jase, je lui explique la différence entre recharger au maximum versus recharger pour ce qu’on a besoins. Il m’expliquait devoir se rendre à Montréal et que c’est pour cela qu’il rechargerait plus d’une heure. Je lui ai alors expliqué qu’il aurait avantage à se recharger pour se rendre à Saint-Hyacinthe et y faire une autre charge, qu’au total, il se rendrait plus vite à destination et qu’il lui couterait moins. Je lui explique qu’en ce moment j’ai aussi un choix, me recharger pour 30 minutes et ne pas être en mesure de rendre à La Pocatière ou recharger 15 minutes, libérer la borne et me recharger à Montmagny pour 15 minutes et me rendre à La Pocatière.  Je lui ai aussi expliqué le principe des billets de courtoisie et il a immédiatement compris l’utilité d’informer les gens lorsqu’on s’éloigne de son véhicule. J’ai chargé pour 15 minutes, erreur.

Montmagny : Une Golf recharge, pas moyen de savoir si on a affaire à un propriétaire qui est là pour longtemps, pas de billet de courtoisie, pas de propriétaire et surprise je recroise la Leaf (qui disait avoir besoins de 90% à Lévis). Exaspéré, je décide de rouler sur le REX pour me rendre à La Pocatière.

La Pocatière : Un autre VÉ, pas propriétaire, pas de billet de courtoisie. Qui arrive? Mon monsieur avec sa Leaf. Mais heureusement, c’est une Soul qui recharge et elle arrêta sa charge à 90%. Je me branche et recharge. Finalement le propriétaire arrive 10 minutes plus tard, explique qu’il n’avait pas d’internet… bref parle parle jase jase, ça fait 17 minutes que je recharge, j’en ai assez pour rendre à R-D-L je libère la borne et même temps la Soul quitte (imaginez si ça avait été un autre VÉ qui ne stoppe pas sa recharge).

Retour quelques jours plus tard, à La Pocatière : Un VÉ recharge, pas de propriétaire, pas de billet de courtoisie, je vais voir au Subway, personne, pas un chat… Oui, je commence en avoir marre du monde qui oublie qu’un réseau de recharge publique, ça se partage. Et encore une fois, REX me permet de poursuivre ma route et recharger à Montmagny.
Ma frustration n’a rien à voir avec le fait d’attendre, ma frustration est liée au peu de civismes que ces VÉiste ont eu, qu’ils croient qu’ils sont seuls. Jamais je n’aurais cru que mon REX serait aujourd’hui ma voie de sortie contre ces usagers qui se croient seuls.

Donc dorénavant, je serais égoïste moi aussi, lorsque je recharge (et moi je reste près de mon véhicule), si vous arrivez pendant que je recharge, je vais vous demander si vous avez un billet de courtoisie avec vous et si vous l’utiliserez si vous vous éloignez, dans la négative, je vais recharger au Maximum (pas de panique, je suis à 90% en 30 minutes). Ça va congestionner le réseau un peu plus, mais si je peux en sensibiliser quelques-uns, ça sera ça de gagné. Dans la positive, je vais recharger pour ce que j’ai besoins seulement.

Je vais aussi militer au près du Circuit Électrique, Hydro et AddÉnergie pour qu’ils mettent en place des mesures pour réduire les temps d’attentes en limitants les recharges à 30 minutes maximum. Pour ceux que ça frustrerait, simplement vous pointez le nez aux 30 minutes pour voir la file que vous créez en rechargeant plus que vous n’avez de besoins, rien de tel qu’un bon malaise pour inciter les gens à partir plus rapidement.

Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

Ça serait bien que l’AVEQ et le Circuit Électrique fasse une campagne sur ce point. Sinon BMW pourra faire sa propre campagne : la BMW i3, le seul VÉ qui vous permet d’éviter la congestion aux BRCC.
____________________________________________________________

Tableau de bord: http://sway.com/TqtvcLVrfRJLHNMV
Mon expérience: http://sway.com/F5pdxfHLGR16y3JT
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

Marcel.S
Chose certaine, pendant les vacances de la construction, il vaut mieux avoir un plan B, avec nos VE ! Charger à un BRCC, c'est comme essayer de se loger en Gaspésie, de ces temps-ci...

Pas sûr que l'idée de limiter les BRCC à 30 minutes est une bonne idée, non plus. Tout comme il ne viendrait pas à l'esprit des hôteliers de la Gaspésie de limiter les nuités, de ces temps-ci, pour avoir plus de monde !

Encore une fois, ceux qui veulent (ou ont besoin) de charger à 100 % n'ont pas tous… un prolongateur d'autonomie comme toi, justement !

Oui, il y en a de bêtes, dans la vie. Mais c'est cela dans tous les domaines. Et cela ne changera pas.
Ex-Leaf SL 2015 livrée en octobre 2014
Ex-Tesla S 70D livrée le 23 septembre 2015
Tesla Modèle S 100D livrée le 29 mars 2017
Chargeur Tesla 40A 10KW
Région: Mississauga, On
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

Al S
En réponse à ce message posté par Me-Myself-N-I
frankyb wrote

 Sinon BMW pourra faire sa propre campagne : la BMW i3, le seul VÉ qui vous permet d’éviter la congestion aux BRCC.
Pas certain que ce soit une bonne idée pour BMW. Cela pourrait pousser du monde à acheter une  Tesla ou une Volt.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

Me-Myself-N-I
Al S wrote
frankyb wrote

 Sinon BMW pourra faire sa propre campagne : la BMW i3, le seul VÉ qui vous permet d’éviter la congestion aux BRCC.
Pas certain que ce soit une bonne idée pour BMW. Cela pourrait pousser du monde à acheter une  Tesla ou une Volt.
Le ton se voulait sarcastique...
____________________________________________________________

Tableau de bord: http://sway.com/TqtvcLVrfRJLHNMV
Mon expérience: http://sway.com/F5pdxfHLGR16y3JT
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

Me-Myself-N-I
En réponse à ce message posté par Marcel.S
Marcel.S wrote
Chose certaine, pendant les vacances de la construction, il vaut mieux avoir un plan B, avec nos VE ! Charger à un BRCC, c'est comme essayer de se loger en Gaspésie, de ces temps-ci...

Pas sûr que l'idée de limiter les BRCC à 30 minutes est une bonne idée, non plus. Tout comme il ne viendrait pas à l'esprit des hôteliers de la Gaspésie de limiter les nuités, de ces temps-ci, pour avoir plus de monde !

Encore une fois, ceux qui veulent (ou ont besoin) de charger à 100 % n'ont pas tous… un prolongateur d'autonomie comme toi, justement !
Si ta recharge est importante, alors reste près de ton véhicule ou informe les gens de tes intentions...

Si la courtoisie n'existe pas, alors le 30 minutes est là pour renforcer un message (behavior), restez près de vos véhicules. Ta comparaison est très boiteuse, l'hôtel tu le réserves avant de partir.

Tu as rarement besoins de 100%, tu peux toujours rejoindre une BRCC au Québec, sauf sur quelques liens routiers. S'entêter de recharger à 100%, c'est plus cher, moins efficace et ça te prendra plus de temps à atteindre ta destination. On dirais que plus la batterie est grosse, plus les gens sont insécure
____________________________________________________________

Tableau de bord: http://sway.com/TqtvcLVrfRJLHNMV
Mon expérience: http://sway.com/F5pdxfHLGR16y3JT
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

Marcel.S
Limiter la recharge à 30 minutes va faire qu'il y aura plus de monde, aux BRCC, moins longtemps, mais plus souvent…

Tsé, en physique, rien ne se perd, rien ne se crée…

Anyway, je comprends mais avoues cependant que tu étais vraiment dans le peak de la saison touristique.
Ex-Leaf SL 2015 livrée en octobre 2014
Ex-Tesla S 70D livrée le 23 septembre 2015
Tesla Modèle S 100D livrée le 29 mars 2017
Chargeur Tesla 40A 10KW
Région: Mississauga, On
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

Sebas
En réponse à ce message posté par Me-Myself-N-I
Une chose similaire m'est arrivée le mois dernier.  J'ai voulu être gentil et prendre le minimum pour me rendre à la prochaine borne (L'étape vers chicoutimi, même si j'allais à Alma) ... grosse erreur de ma part ! Rendu à Chicoutimi, une Tesla de branchée, rechargeant à 60A, et aucune façon de le rejoindre.  En bout de ligne on a perdu une heure trente ... pour être courtois.  

J'ai envoyé un courriel au CÉ et ils m'ont répondu que la borne de l'étape serait doublée cette automne.  Finalement ils l'ont doublée deux semaines plus tard.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

AlainL
En réponse à ce message posté par Me-Myself-N-I
frankyb wrote
Donc dorénavant, je serais égoïste moi aussi, lorsque je recharge (et moi je reste près de mon véhicule), si vous arrivez pendant que je recharge, je vais vous demander si vous avez un billet de courtoisie avec vous et si vous l’utiliserez si vous vous éloignez, dans la négative, je vais recharger au Maximum (pas de panique, je suis à 90% en 30 minutes). Ça va congestionner le réseau un peu plus, mais si je peux en sensibiliser quelques-uns, ça sera ça de gagné. Dans la positive, je vais recharger pour ce que j’ai besoins seulement.
Mon premier point est le suivant, c'est pas d'être un douchebag qui va montrer aux gens à être courtois, ils vont juste être des douchebags aussi et on tombe dans un cercle vicieux duquel personne n'est gagnant puisque le but du monde devient de faire chier les autres. Mieux vaut expliquer et éduquer que la recharge entre 80% et 100% est très longue et chère, et qu'il y a assez de bornes pour recharger ailleur, ce que tu semble savoir, faut juste éduquer les autres.

Mon deuxième point est le suivant, tu es pendant les vacances de la construction, tu es sur une route touristique, y'a des masses de véhicules de plus sur les routes, donc plus de VÉ aussi, mais y'a pas autant de BRCC que de stations d'essence. Prend ton mal en patience, les choses vont s'arranger.

Et maintenant, pour la petite morale à 2¢: "Faut savoir vivre en société après tout."
Ioniq SE nordique EV 2017
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

Me-Myself-N-I
En réponse à ce message posté par Marcel.S
Marcel.S wrote
Tsé, en physique, rien ne se perd, rien ne se crée…
Tsé en recharge au BRCC, c'est toujours la même chose, rapide au début, lent à la fin... peu importe la voiture... si tu apprends à optimiser tes recharges, tu gagneras sur toute la ligne...

PS.: c'est un énoncé de chimie: Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.
Traité élémentaire de chimie (1789) de Antoine Lavoisier http://buzzons.ca/Encyclo/Rien-ne-se-perd-rien-ne-se-cree-
____________________________________________________________

Tableau de bord: http://sway.com/TqtvcLVrfRJLHNMV
Mon expérience: http://sway.com/F5pdxfHLGR16y3JT
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

Sebas
En réponse à ce message posté par Marcel.S
Marcel.S wrote
Limiter la recharge à 30 minutes va faire qu'il y aura plus de monde, aux BRCC, moins longtemps, mais plus souvent…

Tsé, en physique, rien ne se perd, rien ne se crée…

Anyway, je comprends mais avoues cependant que tu étais vraiment dans le peak de la saison touristique.
En fait il va y avoir plus de monde, rechargeant dans des plages optimales de leur batterie.  Moins longtemps veux aussi dire limiter l'attente moyenne et maximale de toute la population. Plus souvent, certe, mais également plus distribué géographiquement.

Théorie des files d'attente 101
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

Me-Myself-N-I
En réponse à ce message posté par AlainL
AlainL wrote
frankyb wrote
Donc dorénavant, je serais égoïste moi aussi, lorsque je recharge (et moi je reste près de mon véhicule), si vous arrivez pendant que je recharge, je vais vous demander si vous avez un billet de courtoisie avec vous et si vous l’utiliserez si vous vous éloignez, dans la négative, je vais recharger au Maximum (pas de panique, je suis à 90% en 30 minutes). Ça va congestionner le réseau un peu plus, mais si je peux en sensibiliser quelques-uns, ça sera ça de gagné. Dans la positive, je vais recharger pour ce que j’ai besoins seulement.
Mon premier point est le suivant, c'est pas d'être un douchebag qui va montrer aux gens à être courtois, ils vont juste être des douchebags aussi et on tombe dans un cercle vicieux duquel personne n'est gagnant puisque le but du monde devient de faire chier les autres. Mieux vaut expliquer et éduquer que la recharge entre 80% et 100% est très longue et chère, et qu'il y a assez de bornes pour recharger ailleur, ce que tu semble savoir, faut juste éduquer les autres.

Mon deuxième point est le suivant, tu es pendant les vacances de la construction, tu es sur une route touristique, y'a des masses de véhicules de plus sur les routes, donc plus de VÉ aussi, mais y'a pas autant de BRCC que de stations d'essence. Prend ton mal en patience, les choses vont s'arranger.

Et maintenant, pour la petite morale à 2¢: "Faut savoir vivre en société après tout."
Hey... Salut... tu as lu tous le texte avant de passer un jugement... entre douchebag... on va sûrement arrivé à se comprendre.... Ce que je dis c'est que j'ai toujours été hyper-courtois aux BRCC, mais pourquoi je le serais avec qqu qui a aucune l'intention de l'être... right... right. Je suis le premier à éduquer, je le fais probablement depuis plus longtemps que toi, alors les lessons de morale, on repassera.

Va relire mon texte, c'est pas l'attente qui me gosse, c'est le manque de civisme... comme tu dis, morale à 2c ton affaire.
____________________________________________________________

Tableau de bord: http://sway.com/TqtvcLVrfRJLHNMV
Mon expérience: http://sway.com/F5pdxfHLGR16y3JT
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

Me-Myself-N-I
En réponse à ce message posté par Sebas
Sebas wrote
En fait il va y avoir plus de monde, rechargeant dans des plages optimales de leur batterie.  Moins longtemps veux aussi dire limiter l'attente moyenne et maximale de toute la population. Plus souvent, certe, mais également plus distribué géographiquement.

Théorie des files d'attente 101
Voilà....
____________________________________________________________

Tableau de bord: http://sway.com/TqtvcLVrfRJLHNMV
Mon expérience: http://sway.com/F5pdxfHLGR16y3JT
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

AlainL
En réponse à ce message posté par Me-Myself-N-I
Oui oui, j'avais lu ton message au complet, et je l'avais compris. Pourquoi être courtois quand quelqu'un d'autre ne l'est pas, c'est simple, parce que des fois, ce n'est pas volontaire, c'est parce qu'ils ne savent pas. J'en ai rencontré plus d'un comme ça.

J'avais pas l'intention de t'offenser, si je l'ai fait je m'en excuse, mais les comportement du genre "Y'a des gens qui me font chier, alors je fais chier les autres", je n'aime pas, j'aime mieux expliquer aux gens pourquoi c'est mieux qu'on se fasse pas tous chier, alors la vie est plus simple.

Pis t'en fais pas, 2¢ pour mes morales, ça me contente amplement, j'en suis pas offusqué que tu ne l'accepte pas.

Bonne journée quand même!
Ioniq SE nordique EV 2017
Ant
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

Ant
En réponse à ce message posté par Me-Myself-N-I
Je comprends votre frustration. On la vit tous au moins une fois je crois.
Ce que vous avez vécu est la principale raison pour lequel j’utilise les BRCC le moins possible.
En Beauce, chaque fois que je passe à côté de la BRCC de Saint-Georges et qu’il y a un VE de brancher, le protocole n’y est JAMAIS….jamais jamais jamais !!!!! Ou je tombe toujours sur une voiture qui ne l’a pas…

Par contre, inutile de prendre le choix d’être plus égoïste. Le fait de faire attendre davantage quelqu’un qui veut se recharger parce qu’il n’a pas en sa possession un billet de courtoisie n’aura pas l’effet que vous recherchez de lui apprendre une leçon.. Au mieux, vous aurez la satisfaction personnel d’avoir voulu faire attendre quelqu’un par vengeance en quelque sorte. (Je sais pas si vengeance est le bon mot dans ce cas-ci, mais je suis sûr que vous comprenez ce que je veux dire).
Je vous suggère donc de continuer comme vous le faisiez avant. Car, d’un point de vue plus global, qui vous dit que le VE qui se recharge sans protocole en a justement lui aussi assez de tomber sur des VE sans protocole et qu’il s’est dit : De la M****, je ne mets plus le protocole non plus, les autres VE verront bien ce que c’est que d’attendre sans avoir aucune indication. Ça leur apprendra une leçon !
Vous tombez peut-être sur cette personne qui veut faire une leçon aux gens, mais vous voyez bien que ca n’a pas l’effet voulu en regardant l’effet que ca a eu sur vous-même. On embarque dans un cercle sans fin !
Vous êtes déjà conscient que le protocole est important et qu’il y a un civisme à adopter avec les bornes.

Selon moi, comme j’ai déjà dis dans un autre post, voici ce qu’il faut retenir de votre expérience :
Le circuit électrique passe par les mêmes principes que toutes les autres règles : Même si vous afficher une règle clairement avec une raison d’une logique sans faille du pourquoi de cette règle ET que vous afficher cette règle de sorte qu’il est impossible de ne pas la lire, il y a quand même certains qu’ils ne la suivront pas.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

Marcel.S
Ant,

Le protocole est une béquille pour quelque chose qui ne fonctionne pas bien encore…

Il faut travailler sur la source du problème, pas seulement et uniquement sur les béquilles…

P.S. J'ai toujours utilisé le protocole, soyez sûr de cela. (mais bizarrement, jamais l'on m'a contacté, malgré la longueur de mes charges, à l'époque).


Ex-Leaf SL 2015 livrée en octobre 2014
Ex-Tesla S 70D livrée le 23 septembre 2015
Tesla Modèle S 100D livrée le 29 mars 2017
Chargeur Tesla 40A 10KW
Région: Mississauga, On
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

BOLT-FIER
En réponse à ce message posté par Me-Myself-N-I
Je comprends ta frustration, mais comme l'éducation des enfants commence à la maison, ça devrait être la même chose pour nos VE. Ça devrait commencer chez le concessionnaire. Avant d'acheter ma Bolt, je me disais wow, des places de stationnement privilégié. Et un ami m'a expliqué, non, non ça c'est pas correct et m'a expliqué pourquoi. COURTOISIE envers ceux qui ont de plus petite batterie aussi. Quand je suis sorti du concessionnaire, qui ne m'a pas expliqué ces infos IMPORTANTES, j'ai déjà préparé mon billet avec mon téléphone. Je dirais même que sur toutes les bornes de recharge, il devrait y avoir un message CLAIR sur la courtoisie. Je pense que ce n'est pas par manque de respect, mais plutôt par ignorance que certain peuvent nous faire chier. Le peu de fois que j'ai eu besoin de bornes, les gens rencontrés sont plutôt sympatiques. Et certain me disait n'y avoir même jamais pensé de laisser un billet sur le tableau de bord et me remerciait de la suggestion. La route se partage et les bornes aussi. Merci aux concessionnaires qui prendront le temps avec leur clients d'expliquer cette partie importante afin de nous sauver des frustrations.
GR
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

GR
En réponse à ce message posté par Ant
Déjà en Spark EV entre 2014 et 2016, il y avait peu de BRCC et moins de VÉ sur la route, j'ai vécu des cas non seulement de véhicule branché avec un niveau de charge plus de 90% ou même arrêté, petite ou une grosse batterie, sans aucun billet de courtoisie ou propriétaire dans les environs pour savoir quand il sera de retour à la BRCC...

De plus, quand tu n'as pas assez d'autonomie pour passer à la prochaine BRCC, pas facile de planifier un déplacement parce que l'on ignore totalement combien ce temps d'attente improductif durera... Pire, lorsque le proprio du VÉ qui ne recharge même plus mais donc le pistolet verrouillé revient enfin et que l'on lui suggère de faire usage d'un billet courtoisie pour informer l'électromobiliste suivant vous envoie promener car il n'en a rien à cirer, cette attitude de " je-me-moi" remets à zéro les efforts de civisme de partage des ressources en question, surtout quand leur nombre augmente plus vite que le nombre de BRCC, suis-je dans l'erreur d'interprétation..?

En attendant un réseau étendu de BRCC de sites distribués équidistant et avec bornes redondantes, ma Volt de 144,000 km à encore beaucoup de km devant elle, surtout qu'en semaine elle ne consomme pas d'essence, seulement des électron si ce n'est en exception les fins de semaine.
Chevrolet Volt 2013
Saturn SW2 2001 (remisée)
Passé récent:
Chevrolet Spark EV 2014 port combo CCS
Chevrolet Volt 2012, ≤ 0.8L/100 km
Accumule des e-km depuis 1er Juin 2012 et ça continu!
Ev1
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

Ev1
En réponse à ce message posté par Me-Myself-N-I
Il faut considérer qu'une grande proportion de propriétaires aujourd'hui en sont à leur première VE et n'ont pas d'expérience avec les BRCC. C'est probablement la première fois qu'ils font des long voyages et expérimentent l'achalandage des vacances de la construction. Ils n'ont pas connus l'époque ou il n'y avait qu'une seule borne rapide au Quebec et n'ont pas été témoins de l'évolution du réseau. La seule information qu'ils possèdent c'est ce que leur vendeur à dit et ils ne visitent probablement pas ce forum.

Il y aura beaucoup d'éducation à faire et la situation risque de se dégrader avec la croissance constante des ventes. Je ne vois pas comment Hydro-Quebec pourra seul établir un réseau de BRCC qui répondra aux besoins qui vont grandir de façon exponentielles dans les prochaines années.

Le circuit électriques pourrait par contre en faire plus pour réduire l'engorgement, comme par exemple:
- Permettre de faire une liste d'attente pour la borne avec l'application
- Aviser le propriétaire que des usagers sont en attentes pour la borne par texto ou notification avec l'application
- Charger une pénalité à ceux qui chargent au delà de 80% malgré que des gens attendent
- Permettre la communication par texto entre celui qui recharge et celui qui attend
-Suggérée automatiquement une borne sur le chemin qui a moins de monde en attente

Comme le disait Marcel, le billet de courtoisie est une patch qui ne sera jamais adopté massivement par les usagers, en 2018 il doit bien être possible de trouver mieux.  


Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

Klod
En réponse à ce message posté par Me-Myself-N-I
Très désolant comme récit et cela ne va que s'accentuer malheureusement...La première génération de VÉistes a connu l'ère des petites batteries, le nombre de bornes réduit (ou plutôt l'absence de bornes!).  Ils faisaient partie d'une communauté très informée, plus techno peut-être et assurément plus courtois.

L'arrivée de nouveaux proprio, certains avec de plus grosses batteries (dont la recharge chute drastiquement aux alentours de 60%) nous amène ailleurs.  La mentalité est maintenant, je charge au max pour me rendre le plus loin possible.  C'est tout à fait correct si on est seul, près de sa voiture et qu'on veut payer pour.  Je l'ai fait à maintes occasions pour revenir de Montréal l'hiver en Leaf 30kwh.  Il y avait 2 bornes et j'étais seul.

Autant l'AVEQ (http://www.aveq.ca/actualiteacutes/courtoisie) que le Circuit Électrique (https://lecircuitelectrique.com/bornes-et-tarifs) font part des bonnes règles de courtoisie (elles ne sont pas parfaites dans les deux cas).  Alors pourquoi les gens ne les suivent pas?  PLUSIEURS n'ont jamais entendu parler de l'AVEQ et la majorité ne lit pas ces règles.  Il y a aussi ceux qui les connaissent et s'en foutent, je suis le premier arrivé, vous attendez.

Malheureusement, on peut faire de la sensibilisation et de l'éducation, il va toujours avoir des gens qui s'en foutent.  De la même façon que les $$$ de contravention "sensibiliseront" ceux-ci, je crois que la tarification devrait se charger de dissuader ceux qui veulent se charger au dessus de 80% et les inciter à continuer leur chemin vers la prochaine BRCC ou compléter sur niveau 2. Genre recharge 80% atteinte, 3 minutes de grâce ensuite 0,50$ la minute...plus de chance que les fautifs se tiennent près de la borne!
Sherbrooke
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Le réseau de recharge publique ça se partage, qu’on se le dise

xikshai
Je crois personnellement que vous n'aurez rien de la part du public et que Marcel a raison.

Première génération avant-gardiste de Véiste: wow, on fait attention, on est des  "trippeux".
Deuxième génération (moi): La technologie a de l'allure, on achète parce qu'on est capable de calculer les impacts monétaires et environnemental ou;
Deuxième génération (alt): Ça l'air le fun, je me fou un peu du prix du char tant qu'il est neuf pi beau.
Futures génération (espérons-le): Démocratisation du VE, tout le monde en a un (je répète tout le monde).

Essayer de rendre tout le monde conscient de la recharge s'apelle un "changement de culture", ce qui prend plusieurs années.

- Pourquoi le monde laisse le robinet ouvert pendant qu'ils se brossent les dents ou qu'ils lavent 1 fourchette dans le lavabo du bureau plutôt que d'utiliser un lave-vaisselle à la maison
- Pourquoi le monde partent 2 cycles de 15minutes de démarreur à distance sur leur ICE pour avoir l'impression d'avoir chaud dans l'auto plutôt que de rouler 2 minutes
- Pourquoi le monde prennent leur dîner assis dans l'auto à la clim à faire tourner le moteur plutôt que de rester dans le bureau climatisé
- Pourquoi le monde font fonctionner leur chauffage à plein avec les vitres ouvertes dans la maison l'hiver
- Pourquoi le monde ne comprennent pas que baisser le chauffage quand tu pars travailler 10heures ça consomme moins d'électricité
- Pourquoi le monde laissent leurs 3-4 ordis au bureau ouverts 24h/24h 365jours par année et qu'après ils chialent qu'il fasse chaud dans le bureau

Pas besoin de continuer encore très longtemps. Il faut éviter de voir le public comme une entité douée de sens et de rationalité (j'ai un char, je pèse sur la bonne pédale pis il avance, ne m'écoeure pas avec des Watt-Volt). Je vois 3 options:
1- La coercition: Vous empêchez les gens de faire quelque chose par un moyen technologique/dissuasif tel que : Charge de 30 minutes maximum ou alors toutes les BRCC coupent le courant en deça d'une puissance de 7.2kW (et vous déconnectent le pistolet si l'auto le permet). Comme ça en fin de charge même si vous vous entêtez, la machine vous refuse la charge en BRCC si vous consommez moins qu'à un niveau 2 et vous envoit un message "Charge rapide terminée car innefficace, veuillez utilisez la L2 située à côté pour poursuivre). Perso je ne vois pas pourquoi ce n'est pas le cas (si une L2 est disponible bien sûr)
2- L'éducation mais celle-ci doit commencer sur les futurs propriétaires (quelque chose comme les enfants de 10-12 ans) pour qu'une fois VÉistes, ils adoptent (dans la majorité) de bonnes règles, mais impossible de faire changer 100% de la société.
3- La bad luck: On vous dit que c'est dangereux courir en gougounes. Vous courrez en gougoune, vous vous arrachez la moitié de la face sur le béton et vous en avez pour 2 semaines à vous remettre; vous allez peut-être retenir une leçon. (Un peu difficile d'application pour la BRCC)

Selon les cercles d'appartenance, il est facile d'oublier que la société est très majoritairement faite d'idiots ou d'égocentriques (ou les deux) (moi pessimiste?). Le simple fait qu'on parle de véhicules personnels me semble démontrer mon point qu'on n'est pas capables de se sortir de notre individualisme.

Je suis jeune mais j'ai déjà abdiqué: impossible d'éduquer un grand groupe à moins d'être coercitif (ou très positif (lire donner des nananes)).

J'ai donc prévu l'achat d'un VÉ en supposant que je ne chargerais jamais à une BRCC. Le remplacement du second véhicule pourrait plutôt être un PHEV.
12345