La voiture électrique, pas si écologique

Previous Topic Next Topic
 
classic Classique list Liste threaded Arborescence
27 messages Options
12
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

La voiture électrique, pas si écologique

VoltEVE
Ce message a été mis à jour le .
Une autre article sur le sujet:

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1137184/voiture-electrique-pollution-empreinte-environnement-batterie-production-fabrication

Il y a de la vérité mais ils devraient plutôt faire des articles sur l'achat de trop gros véhicules pour les besoins. Non, je ne pointe pas mon doigt vers toi, le gros SUV AWD inutiles pour 95% de la population... et encore moin a toi, le gros Pick Up Lifter. Il est plustot la le probleme.

Les véhicules électriques deviendront de moins en moins polluant au fur et a mesur que la technologie des batteries et moteurs avancera et que la production d'électricité deviendra plus propre.

On ne peut pas en dire autant des SUVs et Pickups.
Volt 2018 LT Noir
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: La voiture électrique, pas si écologique

Benoit Deslauriers
Oufff comment mélangé le bon peuple. Dans le même article ils disent que le VE doit rouler 300 000 km, ensuite 50 000 km et finalement 90 000 km.... Quel est donc le vrai chiffre ?

De plus pour ajouter à tout ce bazar ils parlent de la dégradation des pneus qui émettent des particules fines ! Doooowwww un pneu ça reste un pneu ! Si on ne veut vraiment plus (ou presque plus) polluer il faut éviter éviter la voiture.,.. Mais même l'autobus a des pneus !

Drôle d'article qui part dans tous les sens et qui dans le fond permet aux anti VE qui continuer de propager qu'un VE est sale.

Le véhicule zéro émission est celui qu'on ne construit pas.
Benoit Deslauriers
Chevrolet Spark EV noire 38 000 ekm
Nissan Leaf SV 2016 rouge 52 000 ekm
Borne EvDuty 30A première génération
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: La voiture électrique, pas si écologique

Martin Boisvert
Benoit Deslauriers wrote
De plus pour ajouter à tout ce bazar ils parlent de la dégradation des pneus qui émettent des particules fines ! Doooowwww un pneu ça reste un pneu ! Si on ne veut vraiment plus (ou presque plus) polluer il faut éviter éviter la voiture.,.. Mais même l'autobus a des pneus !
Effectivement, ce genre d'argument discrédite totalement l'interlocuteur. Si on commence à jouer à ça, on a pas fini...
- Les sièges contiennent de la mousse
- Les tissus contiennent des colorants chimiques
- Tout le véhicule est recouvert de peinture
- Les plastiques ou cuirs synthétiques contiennent... ais-je besoin de continuer ?
-- Martin,
"smart un jour, smart toujours !"
Ma famille smart : 450 Pulse cdi 2005, 451 ED 2014, C453 EQ 2018
Scooter Kumpan Electric 1954 2016
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: La voiture électrique, pas si écologique

Al S
En réponse à ce message posté par Benoit Deslauriers
Quelqu'un sait de quoi il s'agit quand ils parlent des catalyseurs dans un VÉ?

Pas tous les moteurs électriques ont des aimants permanents. Voici quelques uns qui sont sans  : Tesla S, Tesla X, Tesla Model 3 moteur d'avant des versions AWD).
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: La voiture électrique, pas si écologique

David Sylvestre
En réponse à ce message posté par Benoit Deslauriers
Benoit Deslauriers wrote
Oufff comment mélangé le bon peuple. Dans le même article ils disent que le VE doit rouler 300 000 km, ensuite 50 000 km et finalement 90 000 km.... Quel est donc le vrai chiffre ?
Ça dépend quel aspect est considéré.
bilan pour la santé humaine: VÉ mieux que ICE après 90 000 km
empreinte sur la qualité des écosystèmes: VÉ mieux que ICE après 50 000 km
émissions de GES: VÉ mieux que ICE après 40 000 km
épuisement des ressources: ICE mieux que VÉ (ne tient pas compte du recyclage des matériaux des batterie lithium-ion)

Ces chiffres s'appliquent à l'utilisation des véhicules au Québec (et la production à l'extérieur)
Cette étude qui date de 2016 est disponible ici: http://www.hydroquebec.com/developpement-durable/centre-documentation/acv-vehicule-electrique.html

La conclusion est que le VÉ au Québec est gagnant sur presque toute la ligne. Or l'article de Radio-Canada donne un portrait plutôt négatif des VÉs
Nissan LEAF SV 2014, borne EVDuty 30A
Carleton-sur-Mer, Gaspésie (Baie-des-Chaleurs)
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: La voiture électrique, pas si écologique

ydrape
En réponse à ce message posté par Al S
Ils sont à la veille de nous vanter les vertus écologiques des voitures à essence pour noircir l'impact écologique des VE.

Sur les catalyseurs:
2015 SL Leaf fabriquée 03/2015
Achetée d'occasion en mai 2017; 12/12 bars
Sts Bat: aHR = 58, ES = 93% Hx = 89%
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: La voiture électrique, pas si écologique

David Sylvestre
En réponse à ce message posté par Al S
Al S wrote
Quelqu'un sait de quoi il s'agit quand ils parlent des catalyseurs dans un VÉ?
L'étude complète ne mentionne jamais les catalyseurs, qui ne concerne évidemment pas les VÉ à batterie. Il y en a cependant dans les piles à hydrogènes.
De toute façon, le platine et le palladium utilisés dans les catalyseurs ne sont même pas classés parmi les terres rares!
Nissan LEAF SV 2014, borne EVDuty 30A
Carleton-sur-Mer, Gaspésie (Baie-des-Chaleurs)
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: La voiture électrique, pas si écologique

ydrape
On dit que les VE ne surpassent les véhicules à essence qu'après avoir roulé xxx kilomètres. Mais tient-on compte des kilomètres où les voitures à essence sont extrêmement plus polluantes, en début de parcours, ou par temps froid, ou prises dans un bouchon de circulation?

Les catalyseurs ne sont efficaces qu'après que leur température ait atteint 400 C, ce qui veut dire que pour plusieurs trajets, ils ont zero efficacité. Les VE ont toujours la même efficacité du point de vue environnemental même arrêtés dans un bouchon de circulation à -20 C.

https://www.gralon.net/articles/commerce-et-societe/automobile--auto-moto/article-le-pot-catalytique---fonctionnement-et-limites-3427.htm

Extrait:

Par ailleurs, il semble que certains pots catalytiques vieillissent mal et répandent dans l’environnement des métaux précieux parfois polluants.

Enfin, le pot catalytique n'est efficace qu'après 10 à 15 kilomètres de conduite (à partir d'environ 400 °C). Or, c'est au démarrage que les émissions de gaz toxiques sont les plus importantes. Ces pots sont relativement inefficaces pour les petits trajets qui représentent la moitié des trajets effectués par les automobilistes.
2015 SL Leaf fabriquée 03/2015
Achetée d'occasion en mai 2017; 12/12 bars
Sts Bat: aHR = 58, ES = 93% Hx = 89%
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: La voiture électrique, pas si écologique

Yvente
En réponse à ce message posté par VoltEVE
VoltEVE wrote
Voici une vidéo de la dashcam de mon garcon qui montre un conducteur de pickup qui croit que la route lui appartient parce qu'il a un gros pickup:
Une dashcam: priceless

Pour les véhicules à combustion: il faut savoir que le pétrole est un produit tout à fait naturel, sans gluten, sans agents de conservation, et sans antibiotiques
Nissan Leaf 2014 SL Premium powered by Hydro-Québec. En route vers les 300 000 km.
Kia Soul 2019 EV Luxury comme 2ième VÉ dans la cour (en attendant la Tesla).
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: La voiture électrique, pas si écologique

Clovis
Yvente wrote
Pour les véhicules à combustion: il faut savoir que le pétrole est un produit tout à fait naturel, sans gluten, sans agents de conservation, et sans antibiotiques
 Mais pas sans colérol !
Ceux qui crient au génie..................me laissent froid !
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: La voiture électrique, pas si écologique

François
En réponse à ce message posté par Yvente
Le mieux est l'ennemi du bien.

On sait tous que l'idéal serait qu'il n'y ait aucun véhicule de promenade sur les routes, puisque les véhicules électriques ont aussi une empreinte environnementale, quoique celle-ci s'avère pratiquement toujours moindre.

Personne n'est contre la vertu, sauf qu'il serait étonnant que tous les habitants des banlieues et des régions se débarrassent de leur véhicule du jour au lendemain. Qu'on commence par arrêter les projets de construction d'autoroutes et de nouveaux ponts, qui ne font que favoriser davantage l'étalement urbain. Mais pour les nombreux citoyens qui habitent déjà dans des endroits où les transports en commun ne se rendent pas (ou ne sont pas efficaces), une conversion à la voiture électrique a certainement du sens.

Le problème, c'est que ce genre d'articles ne sert qu'à justifier ceux qui ne font rien et qui préfèrent continuer de rouler avec un gros véhicule à essence. On instille le doute avec l'argument du recours aux terres rares, de l'extraction des minerais, de la production d'électricité avec des centrales au charbon ou au gaz naturel, etc. Et ce que les gens retiennent, c'est que ça ne vaut pas la peine de faire le changement. Poursuivons avec nos vieilles habitudes...

Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: La voiture électrique, pas si écologique

ydrape
En plein dans le mille. Alors qu'on voit de plus en plus de gens s'intéresser aux VE, il semble se développer une offensive pour contrer le changement. Et les bas prix de l'essence en ce moment, ce n'est pas un hasard. Trump a félicité l'Arabie Saoudite pour avoir fait baisser le prix du pétrole.
2015 SL Leaf fabriquée 03/2015
Achetée d'occasion en mai 2017; 12/12 bars
Sts Bat: aHR = 58, ES = 93% Hx = 89%
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: La voiture électrique, pas si écologique

A.B.
ydrape wrote
Trump a félicité l'Arabie Saoudite pour avoir fait baisser le prix du pétrole.
Sauf que 40% du pétrole importé aux US vient du Canada.
L'arabie saoudite n'y importe que 9 ou 11%. Oups!
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: La voiture électrique, pas si écologique

ydrape
A.B. wrote
ydrape wrote
Trump a félicité l'Arabie Saoudite pour avoir fait baisser le prix du pétrole.
Sauf que 40% du pétrole importé aux US vient du Canada.
L'arabie saoudite n'y importe que 9 ou 11%. Oups!
Le pétrole est un marché mondial. Si l'Arabie-Saoudite baisse son prix ou augmente sa production, certains pays vont s'y approvisionner et il y aura excédent de pétrole ailleurs, ce qui fera baisser les prix.

Le Canada est un exportateur net de pétrole aux USA, mais une bonne partie du pétrole raffiné au Québec provient des USA via l'oléoduc Enbridge.
2015 SL Leaf fabriquée 03/2015
Achetée d'occasion en mai 2017; 12/12 bars
Sts Bat: aHR = 58, ES = 93% Hx = 89%
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: La voiture électrique, pas si écologique

André Bastien
En réponse à ce message posté par ydrape
Et sauf erreur, les études comparent avec les cotes de consommation et de pollution des véhicules à essence neufs.  Mais après 100 000 km, ils commencent à se dérégler, le système antipollution devient moins efficace, le moteur commence à brûler de l'huile, etc...

Les électriques en vieillissant perdre de leur autonomie mais ne polluent pas plus.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: La voiture électrique, pas si écologique

Norandais
En réponse à ce message posté par VoltEVE
Dès que je lis « Coalition pour le Québec ai meilleur mine », le poil m’hérisse. Hugo Lapointe m’irrite.
Chevrolet Volt 2017 LT, livré le 8 août 2017
Abitibi
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: La voiture électrique, pas si écologique

Norandais
En réponse à ce message posté par François
Exactement, un prétexte pour ne rien faire de positif.
Chevrolet Volt 2017 LT, livré le 8 août 2017
Abitibi
Muf
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: La voiture électrique, pas si écologique

Muf
En réponse à ce message posté par Benoit Deslauriers
Vielle étude qui date de Avril 2016
Et je vous invite à lire la page 73...du rapport

http://www.hydroquebec.com/data/developpement-durable/pdf/analyse-comparaison-vehicule-electrique-vehicule-conventionnel.pdf

On considère un Changement de batteirie.. à 50 000 km ou 100 000 km


5.3.4 Analyse sensibilité 4 – Changement de la batterie
Considérant que le remplacement de la batterie du véhicule électrique est parfois cité comme une éventualité engendrant des impacts environnementaux potentiellement plus élevés, cette analyse de sensibilité cherche à évaluer les impacts potentiels d’un changement de batterie durant l’étape d’utilisation du véhicule électrique. Ce remplacement peut être rendu nécessaire à la suite d’une défectuosité ou d’une perte de capacité de recharge ne permettant plus de répondre aux besoins quotidiens de déplacement de certains automobilistes.
Note : bien que l’analyse de sensibilité a considéré un changement de la batterie après 50 000 ou à 100 000 km parcourus; les impacts potentiels associés au changement de la batterie, quelle que soit la distance parcourue au moment du remplacement, seront les mêmes.
Il apparaît que :
• •
Le changement de batterie au cours de la durée de vie du véhicule électrique augmente les résultats pour toutes les catégories considérées.
Par conséquent, à 150 000 km, l’ajout d’une seconde batterie résulte en :
 Santé humaine : augmentation de l’impact du véhicule électrique de 21% et diminution de l’écart entre le véhicule électrique et le véhicule conventionnel de 53% ;
 Qualité des écosystèmes : augmentation de l’impact du véhicule électrique de 26% et diminution de l’écart entre le véhicule électrique et le véhicule conventionnel de 19% ;
 Changement climatique : augmentation de l’impact du véhicule électrique de 27% et diminution de l’écart entre le véhicule électrique et le véhicule conventionnel de 14% ;

Bolt 2017
Borne Schneider, 18' de fil
flexible même à -27c
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: La voiture électrique, pas si écologique

Clovis
Ce message a été mis à jour le .
Pourquoi changer après 50,000km ????

On va y mettre des Duracell avec le ti-lapin-rose-au-tambour et changeons-les chaque semaine, non mais !



Plus sérieusement, si une voiture électrique est deux fois plus polluante qu'un ICE, C'est calculé au poids de tôle ou quoi ? Peut-on aussi dire qu'un Ford150  ou un Hummer, sont trois ou quatre fois plus polluant à construire qu'une Toyota Echo, ne serait-ce que parce qu'ils pèsent 3-4 fois plus ?

Encore des Trump's news !
Ceux qui crient au génie..................me laissent froid !
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: La voiture électrique, pas si écologique

André Bastien
Ce message a été mis à jour le .
En réponse à ce message posté par VoltEVE
Cette étude a tout de même ses limites, compte tenu de ses hypothèses.  Ce qui ne la disqualifie pas mais connaissant ces limites, on peut nuancer les conclusions.

Concernant l'impact de la fin de vie des batteries:

À la page 17, on indique:
"Certaines sources considèrent que la batterie,[..] pourrait avoir une seconde vie afin de servir, par exemple, de système d’entreposage local d’énergie électrique (US EPA, 2013). Cette seconde vie n’a toutefois pas été prise en compte dans le cadre de la présente étude."

Si on considérait cette seconde vie, est -ce qu'on devrait diviser par 2 les impacts des batteries?

À la page 81,
"le bénéfice environnemental du recyclage [des batteries], où il y aurait un crédit environnemental pour l’évitement de la production de matériaux vierges, n’a pas été considéré dans l’approche de cette étude."

Pourtant les matériaux recyclés peuvent servir à une 2 génération future de batteries...

Donc, l'étude conclue que l'auto électrique a plus d'impact sur l'épuisement des ressources, mais si on tenait compte de ces 2 facteurs, la conclusion pourrait être l'inverse...
12