L'ordre des ingénieurs du Québec partage de la désinformation

Previous Topic Next Topic
 
classic Classique list Liste threaded Arborescence
10 messages Options
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

L'ordre des ingénieurs du Québec partage de la désinformation

Sebas
L'ordre des ingénieurs du Québec vient de partager ceci sur facebook.

https://www.facebook.com/oiq.qc.ca/posts/10155672869816026

Son mandat est de protéger le public, pourquoi utiliser cette tribune pour partager des informations inutilement alarmistes ?
 Le grand public lisant ce texte peut interpréter que le véhicule électrique est plus polluant que la voiture à essence.  Or, toutes les études de cycle de vie sérieuse démontrent le contraire (surtout au Québec avec notre hydroélectricité !!)

Anecdote, le vendeur qui m'a vendu notre EV m'a confié que 50% des acheteurs de véhicules électriques à la concession était des ingénieurs !
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: L'ordre des ingénieurs du Québec partage de la désinformation

Dominic Matte
Ce message a été mis à jour le .
Sebas wrote
L'ordre des ingénieurs du Québec vient de partager ceci sur facebook.

https://www.facebook.com/oiq.qc.ca/posts/10155672869816026

Son mandat est de protéger le public, pourquoi utiliser cette tribune pour partager des informations inutilement alarmistes ?
 Le grand public lisant ce texte peut interpréter que le véhicule électrique est plus polluant que la voiture à essence.  Or, toutes les études de cycle de vie sérieuse démontrent le contraire (surtout au Québec avec notre hydroélectricité !!)

Anecdote, le vendeur qui m'a vendu notre EV m'a confié que 50% des acheteurs de véhicules électriques à la concession était des ingénieurs !
La publication Facebook de l'OIQ (1) prend la forme d'une question et réfère à un article d'un quotidien. Je ne vois pas de prise de position de l'OIQ ni de désinformation :

 


À mon avis c'est une question valable.  Il est d'ailleurs mentionné l'exception de l'énergie renouvelable de l'Islande et du Canada dans l'article du Devoir (2) :



Lorsque l'on constate que près de la moitié des véhicules électriques se vendent en Chine, où se sont vendus environ 600 000 VÉ en 2017 selon InsideEVs (3) et que près des deux tiers de l'énergie électrique, en Chine, est générée à partir du charbon (4), il y a des questions à se poser.

À mon avis, l'automobile électrique en Chine et aux USA est, pour ces gouvernements, davantage une question d'autonomie énergétique et même de sécurité nationale que réellement une question environnmentale.

C'est d'ailleurs sous l'administration Républicaine du gouvernement Bush que les sections 131 à 136, entre autres, du "Energy Independence and Security Act of 2007" a été écrites :





(1) https://www.facebook.com/oiq.qc.ca/posts/10155672869816026

(2) http://www.ledevoir.com/societe/transports-urbanisme/522450/la-voiture-electrique-veritable-solution-de-rechange-ecologique-aux-vehicules-a-essence

(3) https://insideevs.com/top-10-countries-global-ev-revolution-2017-edition/

(4) https://en.wikipedia.org/wiki/Electricity_sector_in_China

(5) https://www.afdc.energy.gov/laws/eisa.html
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: L'ordre des ingénieurs du Québec partage de la désinformation

Sebas
Je suis 100% d'accord avec l'article et ce que tu soulignes.

Par contre, je me questionne simplement sur l'objectif pour l'OIQ, pour qui sa mission est de protéger le public en exerçant le contrôle de la pratique de l’ingénierie, de partager un tel article.  

Poser la question : "La VÉ, véritable solution de rechange au véhicules à essence ?", peut impliquer que la réponse est non, or ce n'est pas le cas.  Mettre le possible épuisement d'une ressource minière sur le même pied d'égalité que les GES en terme de dommage environnemental est une erreur en parant.  La race humaine va passer à travers l'épuisement des terres rares sans problèmes. Des solutions technologiques pour leur remplacement sont même déjà présentes.  Par contre le réchauffement peut techniquement nous rayer de la carte et on ne pourra rien y faire.

Cette catégorie d'articles et de discours amène les gens à se conforter dans un immobilisme.  Ça amène la population à se dire qu'acheter un véhicule électrique n'est pas si écologique finalement au Québec, car l'Éthiopie brûle du charbon dans ses centrales ...  l'on compare également la fabrication de voitures utilisant une technologie vielle de 10 ans avec le moteur à essence, paufiné, optimisé sur des décénies, et produit en énorme volume !
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: L'ordre des ingénieurs du Québec partage de la désinformation

rpm92109
L'ingénieur que je suis te dira que les solutions uniques à un problème ne le sont que parce qu'on a mal étudié les autres possibilités.

Et travailler au Québec sur des solutions qui ne sont pertinentes qu'au Québec limite ton entreprise à un marché de 7 millions de personnes sur 7 milliards...... 0,01% !

En tant qu'ingénieur, on se doit de travailler sur des solutions à long terme.

Donc la consommation massive de Lithium, de platine, de cuivre et autres matériaux à stock limité doit donner lieu à des travaux de recherche et d'optimisation industrielle pour réduire leur consommation.

Un message perd toute crédibilité quand il fait fi des vrais enjeux
Nissan Leaf SV 2016 Gris
Estrie - SBF (Sans Borne Fixe)
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: L'ordre des ingénieurs du Québec partage de la désinformation

Norandais
En réponse à ce message posté par Sebas
Non,  c’ est une question rhétorique, pour amener à lire le texte.  Dans notre monde à 144 caractères, malheureusement beaucoup de gens ne font que lire les titres.  En général, les ingénieurs sont technos  et porté à faire des calculs coûts/bénéfices à long-terme.
Chevrolet Volt 2017 LT, livré le 8 août 2017
Abitibi
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: L'ordre des ingénieurs du Québec partage de la désinformation

Michel Savard
Ce message a été mis à jour le .
En réponse à ce message posté par rpm92109
rpm92109 wrote
Et travailler au Québec sur des solutions qui ne sont pertinentes qu'au Québec limite ton entreprise à un marché de 7 millions de personnes sur 7 milliards...... 0,01% !
Il faudrait changer la virgule de place (0,1%), mais j'admets que c'est presque rien quand même!

L'opinion générale a fait fermé la seule centrale atomique au Québec (Bécancour). Il y a aussi une levée de boucliers contre l'hydrogène. D'autres disent qu'on est en train d'épuiser les ressources de la planète (terre rares, cuivre, lithium, ...) pour fabriquer des voitures électriques.

Il faut garder et évaluer toutes nos options qui ne sont peut être pas toutes bonne pour le Québec mais pourrait être approprié ailleurs sur la planète.

Qui travaille à la réduction des Gaz à Effet de Serre (GES) et à la dépollution de notre planète?
Nissan Leaf blanche 2014, batterie 24 kw/h (15 mars 2014 - 19 jan. 2018) 50695 Km
BMW i3 REX orange 2015, batterie 22 kw/h (20 mai 2015 - 9 mars 2017) 49000 Km
BMW i3 REX noire 2017, batterie 33 kw/h (9 mars 2017 - )
Mitsubishi Outlander PHEV grise 2018, batterie 12 kw/h (20 jan. 2018 - )
Bornes: Leviton EVB32, EV Duty, Bosch Power Xpress et Flo X5
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: L'ordre des ingénieurs du Québec partage de la désinformation

VoltEVE
Michel Savard wrote
On est en train d'épuiser les ressources de la planète (terre rares, cuivre, lithium, ...) pour fabriquer des voitures électriques.
Il ne faut pas oublier que ces ressources sont recyclables... donc oui, on extrait massivement les ressources, mais au moins on peut les recycle pour autres utilisations dans le future. Le 1er cout d'extraction est haut mais apres c'est beaucoup moins couteux de recycle.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: L'ordre des ingénieurs du Québec partage de la désinformation

David Sylvestre
En réponse à ce message posté par Dominic Matte
Même aux États-Unis, il reste très peu d'endroits où les émissions reliées à la recharge d'un véhicule électrique dépassent celles d'un véhicule à combustion.
https://blog.ucsusa.org/dave-reichmuth/new-data-show-electric-vehicles-continue-to-get-cleaner
Nissan LEAF SV 2014, borne EVDuty 30A
Carleton-sur-Mer, Gaspésie (Baie-des-Chaleurs)
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: L'ordre des ingénieurs du Québec partage de la désinformation

BlackJack65
En réponse à ce message posté par rpm92109
rpm92109 wrote
L'ingénieur que je suis te dira que les solutions uniques à un problème ne le sont que parce qu'on a mal étudié les autres possibilités.

Et travailler au Québec sur des solutions qui ne sont pertinentes qu'au Québec limite ton entreprise à un marché de 7 millions de personnes sur 7 milliards...... 0,01% !
Y'a pus de cours de maths en génie?
Jacques Pomerleau
Ford C-Max Energi 2017.
Nouvelle borne Elmec fil 25 pieds.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: L'ordre des ingénieurs du Québec partage de la désinformation

rpm92109
BlackJack65 wrote
Et travailler au Québec sur des solutions qui ne sont pertinentes qu'au Québec limite ton entreprise à un marché de 7 millions de personnes sur 7 milliards...... 0,01% !
Y'a pus de cours de maths en génie?


Tout calcul est une approximation: la marge d'erreur doit être inférieure à la marge de sécurité
Nissan Leaf SV 2016 Gris
Estrie - SBF (Sans Borne Fixe)