INTÉRETS, MOTIFS, ENJEUX - Demande relative à l’établissement d’un service public de recharge rapide pour véhicules électriques

Previous Topic Next Topic
 
classic Classique list Liste threaded Arborescence
4 messages Options
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

INTÉRETS, MOTIFS, ENJEUX - Demande relative à l’établissement d’un service public de recharge rapide pour véhicules électriques

Primate
Intéressant à suivre sur le site web de la Régie de l'énergie.

Différents intervenants avaient jusqu'au 28 septembre pour présenter leurs INTÉRETS et MOTIFS dans le dossier ainsi que leurs ENJEUX CONSIDÉRÉS et CONCLUSIONS RECHERCHÉES.

Voici quelques extraits partiels tirés des documents accessibles au public sur site web de la Régie.
http://publicsde.regie-energie.qc.ca


Association des hôteliers du Québec et Association des restaurateurs du Québec (AHQ-ARQ)

...s’assurer que le Distributeur exerce des choix judicieux, raisonnables et optimaux à tous égards de sa gestion de toutes les facettes de la fourniture d’électricité aux consommateurs en l’absence d’un marché ouvert à la libre concurrence...

...les membres de l’AHQ et de l’ARQ ont un intérêt particulier dans la localisation des 1 580 bornes de recharge à courant continu (« BRCC ») que le Distributeur prévoit installer au cours des dix prochaines années, en plus de la possibilité, voire l’intérêt marqué, pour certains de ces membres de devenir des partenaires du réseau de bornes...

...l’AHQ-ARQ constate que l’analyse économique du projet repose sur un nombre particulièrement élevé d’hypothèses et d’incertitudes qui pourraient avoir un effet important sur l’analyse économique et la démonstration d’une VAN positive. L’AHQ- ARQ compte recommander à la Régie de demander au Distributeur des analyses de sensibilité sur certaines de ces hypothèses les plus déterminantes et/ou incertaines.

Parmi ces hypothèses et incertitudes pour lesquelles l’AHQ-ARQ voudra obtenir plus d’explications puis éventuellement formuler des recommandations, on peut noter particulièrement :
 L’horizon de l’analyse économique;
 Les taux d’actualisation et d’inflation;
 Les coûts évités en puissance et en énergie et les coûts évités de transport et de
distribution qui ont déjà fait l’objet de questionnements de la part de l’AHQ-ARQ et de la Régie2 et qui feront l’objet d’une analyse approfondie et possiblement d’une refonte dans le cadre du dossier R-4057-2018;
 Les revenus de recharge aux bornes en $/heure;
 Les revenus de recharge à domicile qui constituent l’élément le plus déterminant
de la VAN du projet;
 L’impact en puissance à la pointe d’hiver qui peut sembler sous-estimé à première
vue jusqu’à preuve du contraire;
 L’effet induit attribuable aux BRCC qui fait l’objet d’une étude mathématique
complète préparée par la firme E3 et qui elle-même repose sur plusieurs hypothèses qui pourront être approfondies; l’AHQ-ARQ compte procéder à une analyse détaillée de cette étude et se prononcer sur ses résultats;
 La durée de vie des BRCC et des véhicules électriques (« VÉ »);
 Le risque d’évolution technologique lié aux BRCC et aux VÉ;
 Le risque de la compétition de la part de tierces parties privées;
 Le rythme de croissance du parc de VÉ;
 L’impact sur les réseaux de distribution et de transport;
 Les caractéristiques des VÉ, notamment en termes d’autonomie, de prix d’achat et
de temps de recharge...

...L’AHQ-ARQ voudra aussi obtenir plus d’informations sur l’outil de localisation des sites à privilégier qui est en cours de développement par Polytechnique Montréal et qui pourra avoir une influence majeure sur le succès et la rentabilité du projet. L’AHQ-ARQ voudra notamment s’assurer que l’algorithme qui sera spécialement développé pour Hydro- Québec tiendra compte des meilleures pratiques dans le domaine...


Association québécoise des consommateurs industriels d’électricité (AQCIE)

...L’AQCIE a intérêt à intervenir en la présente instance en ce que les coûts à être encourus par le Distributeur pour l’établissement du service public de recharge rapide pour véhicules électriques seront intégrés à son coût de service et, ultimement, risquent de se refléter dans les tarifs des grands clients industriels qui sont membres de l’AQCIE...

...Sans remettre en cause le bien-fondé de la démarche du Distributeur, l’intervenante entend s’assurer que les hypothèses qui sous-tendent l’analyse de rentabilité sont prudentes et raisonnables. Notamment, mais sans s’y limiter, l’intervenante voudra valider les hypothèses sur les investissements, les coûts d’opération, l’impact de l’ajout de bornes sur la taille du parc de véhicules, l’évolution du parc de bornes dans le scénario sans projet, de même que les revenus et les coûts d’approvisionnement relatifs au programme afin de valider la rentabilité du projet. Bien évidemment, l’Intervenante est préoccupée par l’impact tarifaire du projet pour la clientèle sur la période d’analyse...

...s’oppose à la création d’un ... compte d’écart, lequel est incompatible avec l’esprit du mécanisme incitatif auquel le Distributeur est maintenant assujetti.


Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI)

...La FCEI favorise l’accès au gaz naturel et à l’électricité à tous ceux qui en font la demande afin de favoriser la concurrence entre les sources d’énergie disponibles. Cette concurrence est un élément essentiel pour assurer un service de distribution de qualité à coûts raisonnables et, par incidence, le développement à long terme des distributeurs d’énergie.

Ce développement à long terme doit tendre vers la réduction du coût de service de chaque distributeur, diminuant en conséquence les coûts d’utilisation de l’énergie et permettant ainsi aux entreprises québécoises d’être encore plus compétitives sur les marchés nationaux et internationaux.

La FCEI appuie le principe tarifaire de l’utilisateur payeur, visant la réduction des niveaux d’interfinancement entre les classes tarifaires...

...l’intervenante entend s’assurer que les hypothèses qui sous-tendent l’analyse de rentabilité sont prudentes et raisonnables. Notamment, mais sans s’y limiter, l’intervenante voudra valider les hypothèses sur les investissements, les coûts d’opération, l’impact de l’ajout de bornes sur la taille du parc de véhicules, l’évolution du parc de bornes dans le scénario sans Projet, de même que les revenus et les coûts d’approvisionnement induits par le programme afin de valider la rentabilité du Projet...

...La FCEI s’oppose à la création d’un tel compte (d'écarts et de reports) lequel irait à l’encontre de l’esprit du mécanisme incitatif...


Regroupement des organismes environnementaux en énergie (ROEÉ)

...Le ROEÉ est composé de sept (7) groupes environnementaux dont la contribution aux dossiers énergétiques au Québec est notoire. Il s’agit de : l’Association madelinienne pour la sécurité énergétique et environnementale (AMSÉE); Écohabitation, la Fédération québécoise du canot et du kayak (FQCK), Fondation Rivières, Nature Québec, le Regroupement pour la surveillance du nucléaire et le Regroupement vigilance hydrocarbure Québec (RVHQ)...

...Le ROEÉ propose notamment d’appuyer la Régie dans la vérification que les fonds alloués au projet soient utilisés afin de maximiser le développement de la flotte de véhicules électriques au Québec tel que souhaité par le gouvernement.

Plus précisément, le ROEÉ entend examiner les hypothèses du nombre de bornes nécessaires au Québec d’ici 2027 et vérifier s’il serait opportun d’augmenter ce nombre considérant le peu de risque de perte pour la clientèle.

Par ailleurs, le ROEÉ veut s’assurer que selon le calcul du risque pour la clientèle, une éventuelle subvention fédérale soit utilisée de sorte à accroître le nombre de bornes installées.

Par ailleurs, le ROEÉ souhaite s’assurer que les bornes soient accessibles aussi hors des grands centres urbains afin de faciliter l’adoption de véhicules électriques en région, y compris dans les réseaux autonomes...

...Selon le ROEÉ, l’un des freins au développement du réseau de véhicules électriques au Québec est le besoin de plus de bornes de recharge. Rappelons que la loi prévoit plus de 300000 véhicules électriques, hybrides rechargeables, véhicules zéro émission (VZE) et véhicules à faible émission (VFE) d’ici 2026 et 1 Million d’ici 2030.

C’est pourquoi le nombre de bornes devra rapidement augmenter, surtout considérant que l’autonomie des véhicules électriques est diminuée au Québec par les froids d’hiver.

De plus, le ROEÉ considère primordial que le déploiement du réseau de bornes de recharge devance la croissance du parc de véhicules électriques puisqu’un déploiement trop lent pourrait avoir des impacts néfastes sur la confiance des acheteurs et conséquemment sur la croissance de ce marché. Dans cette perspective, le ROEÉ considère qu’il serait plus avisé de rapidement avoir une grande offre de bornes afin de faciliter la croissance des ventes de véhicules électriques. Le ROEÉ est donc en désaccord avec la position d’Hydro-Québec qui prévoit ajuster l’offre en fonction de la demande...

...Le ROEÉ constate aussi que le plan de déploiement proposé fait totalement abstraction du déploiement de bornes de recharge rapide anticipé par les constructeurs d’automobiles tels que Toyota, Porsche, Audi, Mercedes-Benz, Jaguar et Tesla et entend questionner Hydro-Québec à ce sujet...

...Le ROEÉ compte notamment vérifier les hypothèses quant à la durée de l’analyse, le coût évité en puissance et les revenus de recharge aux bornes...

...Cependant contrairement au distributeur, le ROEÉ est d’avis qu’il est important de privilégier les territoires hors des grands centres. En effet, les milieux urbains ont peut-être plus de véhicules électriques, mais font généralement de plus courtes distances et ont accès plus facilement à des bornes résidentielles. Au contraire, les automobilistes des régions hors des grands centres ont tendance à faire de grandes distances tout en ayant une concentration plus faible de bornes résidentielles. C’est pourquoi, le ROEÉ fera des représentations afin d’augmenter le nombre de bornes hors des milieux urbains...


Stratégies énergétiques et Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (SÉ-AQLPA)

...Sur l’ensemble des fins susdites, nous tiendrons notamment compte de l’impact sur la qualité de l’onde et de l’impact sur le réseau (dont la demande en puissance) prévus sur l’ensemble de la période de déploiement, ceci afin d’identifier les actifs additionnels de HQT ou de HQD qui risqueraient d’être requis à terme.

Nous nous demandons à cet égard s’il ne serait pas plus sage, dès à présent, de prévoir une mesure de gestion de la demande permettant d’ancrer, dès le départ, une habitude de consommation hors pointe de la part des clients visés. HQD a peut-être imprudemment rejeté cette possibilité dans sa preuve, croyant préférable d’y songer seulement plus tard. C’est peut-être au contraire dès à présent qu’il serait stratégique d’ancrer les bonnes habitudes de consommation...


Union des consommateurs (UC)

...UC entend questionner le Distributeur sur l’analyse économique et financière du projet, sur les hypothèses de croissance du parc de véhicules électriques (« VÉ »), ainsi que sur la prévision des ventes additionnelles d’électricité...

UC s’interroge notamment sur le lien de causalité entre la croissance du nombre de bornes de recharge rapide et la croissance du parc de VÉ, ainsi que sur la valeur de « l’effet induit » et son taux de croissance dans le temps.

UC souhaite également questionner certaines hypothèses économiques, notamment que le coût en biens et services du projet soit augmenté annuellement au rythme de l’inflation, alors que les coûts relatifs aux technologies touchant les VÉ ont plutôt tendance à diminuer dans le temps.

Finalement, UC s’enquerra des impacts potentiels du projet sur les clients résidentiels, notamment les MFR, en cas de réalisation d’une VAN réelle négative. En effet, plus de la moitié des ménages du quartile inférieur de revenu ne possèdent pas de voiture, et se trouveraient à financer ce projet à même leurs tarifs.

UC veillera à ce que la proposition du Distributeur ne puisse nuire financièrement à ces ménages, et le cas échéant fera des recommandations pertinentes à la Régie à cet effet...


Union des municipalités du Québec (UMQ)

...L’UMQ en tant qu’organisme voué à la défense des intérêts des abonnés municipaux, possède un intérêt manifeste dans le présent dossier. Il s’agit, en effet, d’une cause tarifaire qui touche directement et à plusieurs égards les intérêts de l’ensemble des municipalités, non seulement à titre de consommatrices d’électricité, mais également à titre de gestionnaires du territoire et notamment de l’emprise publique...

...Éprouver la solidité des propositions du Distributeur quant à l’évolution prévue de la demande électrique destinée au parc d’automobiles électriques, et notamment la mesure de l’effet induit (HQD-1, doc. 1). À cet égard, l’UMQ cherchera à s’assurer que le Distributeur fait reposer son projet sur des hypothèses prudentes qui sont susceptibles de se réaliser.

Questionner les modalités de la création d’un compte d’écarts reportés hors-base, en MRI, pour être mieux outillé à se prononcer sur le bien- fondé de la proposition (HQD-1 doc. 1)...
Les autos électrisantes de mon épouse :
Prius Prime 2017, 22 500 km et un problème de givre dans le pare-brise.
Volt 2015, 59 960 km, valve solénoïde ayant lâché dans transmission, panne totale & condensation problématique dans la voûte.
Volt 2012, 55 000 km, tête de moteur ayant lâché & 10 autres problèmes.
Et une seule borne Sun Country Highway Clipper Creek LCS-25 qui a presque 6 ans et plus 2000 recharges à son actif.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: INTÉRETS, MOTIFS, ENJEUX - Demande relative à l’établissement d’un service public de recharge rapide pour véhicules électriques

Al S
Il est dommage que ce projet doive passer par ces longues étapes avant d'aller de l'avant.

On aurait pu payer les bornes grâce au fonds vert. (Comme on a fait pour les bornes à hydrogène en construction et pour les gazéoducs de Gaz Métro).
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: INTÉRETS, MOTIFS, ENJEUX - Demande relative à l’établissement d’un service public de recharge rapide pour véhicules électriques

Primate
Dans sa réponse à ces demandes d'intervention, Hydro-Québec mentionne que la requête pour l'établissement d'un service de recharge rapide n'est pas formulée dans le cadre de la Loi sur la Régie de l'énergie, mais plutôt dans le cadre de la récente Loi favorisant l'établissement d'un service public de recharge rapide pour VÉ.

Est-il possible que l'habituel processus d'audience soit ainsi évité?  C'est à suivre...
Les autos électrisantes de mon épouse :
Prius Prime 2017, 22 500 km et un problème de givre dans le pare-brise.
Volt 2015, 59 960 km, valve solénoïde ayant lâché dans transmission, panne totale & condensation problématique dans la voûte.
Volt 2012, 55 000 km, tête de moteur ayant lâché & 10 autres problèmes.
Et une seule borne Sun Country Highway Clipper Creek LCS-25 qui a presque 6 ans et plus 2000 recharges à son actif.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: INTÉRETS, MOTIFS, ENJEUX - Demande relative à l’établissement d’un service public de recharge rapide pour véhicules électriques

David Sylvestre
En réponse à ce message posté par Primate
Merci pour les extraits! Voici le lien complet qui mène aux documents: http://publicsde.regie-energie.qc.ca/_layouts/publicsite/ProjectPhaseDetail.aspx?ProjectID=473&phase=1&Provenance=C&generate=true
Nissan LEAF SV 2014, borne EVDuty 30A
Carleton-sur-Mer, Gaspésie (Baie-des-Chaleurs)