Hydrogène: les experts perplexes.

Previous Topic Next Topic
 
classic Classique list Liste threaded Arborescence
34 messages Options
12
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydrogène: les experts perplexes.

Pierre Gervais
Pour l'eau évacuée, j'essaierai de retrouver la source de l'information qui mentionnait qu'il y avait eu poursuite d'un particulier envers un proprio de Mirai parce que l'eau évacuée au sol avait sali son auto.

Ils auraient alors dotée la voiture d'une "vessie" qu'on peut purger au moment opportun.

À suivre.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydrogène: les experts perplexes.

Fire
En réponse à ce message posté par mroussel
mroussel wrote
mais il y avait bien une flaque d'eau au sol.
Bien sur y a de l'eau au sol et surtout qu'en fin de parcours, y a un bouton H2O que l'on doit peser dessus avant de sortir du char.  Ce qui a pour effet de faire "sortir" l'excédent d'eau par terre.  Forcément cet eau vas gelé l'hiver et de plus moi je suis pas convaincu du tout que ce soit de l'eau propre.  Au fur et à mesure que l'auto aura de l'usure, il y a forcément des résidus impropre dans l'eau qui sort de là.
Par curiosité, je ferais analyser l'eau qui en sort et pas convaincu que les environnementalistes vont tripper.
FIRE
Bolt EV LT 2017 rouge
Smart ED 2014 rouge (ma femme)

mon site web : www.fireledestructeur.com
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydrogène: les experts perplexes.

ydrape
L'eau produite par a Mirai ne doit pas être inoffensive, car la chroniqueuse auto qui en a bu déclare que  "une auto électrique, ça vaut 25% de ce qu'elle a coûté après 3 ans!" et que SA voiture idéale serait une hybride Hydrogène-Électrique qu'aucun manufacturier ne fabrique ou n'a annoncé. Ça semble créer une forte dépendance à faire la promotion de la voiture à hydrogène pour Toyota.

http://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/medium-large/segments/entrevue/56322/voiture-hydrogene-arrive-au-quebec-mirai-toyota-nadine-filion


2015 SL Leaf fabriquée 03/2015
Achetée d'occasion en mai 2017; 12/12 bars
Sts Bat: aHR = 58, ES = 93% Hx = 89%
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydrogène: les experts perplexes.

Primate
En réponse à ce message posté par Michel Savard
Michel Savard wrote
Bonjour à tous,

Nous connaissons bien la position de l'AVEQ sur les voitures a hydrogène. Tout comme la position des pétrolières sur les voitures électriques ou encore celle des climat septiques.

Alors laissons la chance au coureur et attendons de voir les résultats de la recherche sur l'hydrogène au Québec. C'est Toyota qui a développer la Prius il y a déjà plus de 20 ans.
Effectivement, laissons la chance au coureur!
Un élément qui doit être pris en considération est que l'hydrogène se stocke et a le potentiel de se stocker à grande échelle, voir à un certain % dans le réseau de gaz naturel existant (1),  ce qui se fait actuellement en Europe.  D'ailleurs, le "gaz de ville" (2) au 19e siècle était dans une certaine portion de l'hydrogène.

Comme l'hydrogène se stocke, il est possible d'étaler sa production par hydro-électricité (3), si éventuellement économiquement viable à grande échelle, Ceci signifie que l'énergie potentielle kWh en surplus dans les barrages peut être utilisé hors pointe alors que la demande en puissance kW est plus faible.

Même si le rendement des étape électrolyse, compression, transport, pile à combustible, semble mauvais à première vue, il reste que le multiple du coût d'un kWh pointe sur un kWh "base load" est d'un facteur relativement élevé en production d'électricité.  Le stockage d'énergie produite hors pointe peut valoir la peine et être compétitif à certaines conditions.

La régie de l'énergie a demandé durant cette dernière année de valider si la demande de puissance aux BRCC est concomitante avec les pointes de demande de puissance du réseau.  Pour une utilité publique électrique, ce qui coûte cher c'est la puissance instantanée en kW.  Le réseau électrique de transport et de distribution, les centrales de production, les transformateurs, etc. doivent être dimensionnés pour répondre à l'unique pointe qui arrive quelques heures par année.  Le stockage de l'hydrogène permet d'étaler la demande électrique lors de sa production et permet de fournir des pointe de puissance au moment du réapprovisionnement des véhicules ou autre charges.

Même si l'hydrogène peut sembler une solution moins efficace pour l'automobile, l'hydrogène a le potentiel de remplacer les hydrocarbures dans d'autre domaines, transport maritime océanique, transport aérien intercontinental, chauffage en territoires éloignés, etc.

(1) https://www.cfr.org/blog/natural-gas-transition-fuel-hydrogen
(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaz_de_ville
(3) http://h2energy.ch/wp-content/uploads/2017/06/Brochure-First-Swiss-Hydropower-electrolysis-system-hydrogen.pdf
Les autos électrisantes de mon épouse :
Prius Prime 2017, 22 500 km et un problème de givre dans le pare-brise.
Volt 2015, 59 960 km, valve solénoïde ayant lâché dans transmission, panne totale & condensation problématique dans la voûte.
Volt 2012, 55 000 km, tête de moteur ayant lâché & 10 autres problèmes.
Et une seule borne Sun Country Highway Clipper Creek LCS-25 qui a presque 6 ans et plus 2000 recharges à son actif.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydrogène: les experts perplexes.

Yvon Bergeron
En réponse à ce message posté par Gilles Anctil
Expliquez moi donc pourquoi alors Mme Nadine Filion (la pro-hydrogene) en fait la promotion en mettant un verre d'eau pres du tuyau d'échappement et se vante d'en avoir bu et de ne pas etre morte ?
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydrogène: les experts perplexes.

Primate
Ce message a été mis à jour le .
En réponse à ce message posté par Primate
Oupsss... selon le JDM des "amis libéraux" seraient lobbyistes pour l'hydrogène...
http://www.journaldemontreal.com/2018/02/14/sept-amis-du-plq-et-du-plc-lobbyistes-pour-lauto-a-hydrogene-1
Tandis qu'un débuté du PQ, Sylvain Gaudreault, vraisemblablement conducteur de Chevrolet Bolt, collabore à la pétition pour 2000 bornes rapides pour véhicules électriques
http://www.journaldemontreal.com/2018/02/12/petition-pour-lajout-de-2000-bornes-de-recharge-rapide-au-quebec
et qu'un ex député et ex ministre du PQ, Daniel Breton, vraisemblablement conducteur de Chevrolet Bolt, est bien impliqué pour la cause de l'électrification sur le site Roulez Électrique, par exemple.
http://roulezelectrique.com/vehicules-electriques-think-big-sti/
À tout le moins, pour des observateurs et "consommateurs de nouvelles", ce débat technologique électrique/hydrogène semble devenir davantage politique et polarisé...
Les autos électrisantes de mon épouse :
Prius Prime 2017, 22 500 km et un problème de givre dans le pare-brise.
Volt 2015, 59 960 km, valve solénoïde ayant lâché dans transmission, panne totale & condensation problématique dans la voûte.
Volt 2012, 55 000 km, tête de moteur ayant lâché & 10 autres problèmes.
Et une seule borne Sun Country Highway Clipper Creek LCS-25 qui a presque 6 ans et plus 2000 recharges à son actif.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydrogène: les experts perplexes.

Michel Lacasse
460 000$ pour les bornes électriques d'Ottawa pour tout le Canada et 1 000 000$ pour une borne à hydrogène à la ville de Québec. Frappez-moi quelqu'un en cette journée de la St-Valentin !
Michel Lacasse
Daveluyville
Tesla M3 argent avec autopilotte
 Ford Fusion Energi Vendu
Leaf SV 2013 Vendu



Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydrogène: les experts perplexes.

Primate
Ce message a été mis à jour le .
Ma compréhension est qu'il y a plus de "cash" à faire avec l'hydrogène, des marges de profits pour davantage d'acteurs ou des acteurs existants.

Le duo Exxon Mobile et Shell contre les restaurants St-Hubert et le Circuit Électrique... ;-)

Faites vos mises!

La machine libérale contre la "machine électrique" avec BRCC à 10$ de l'heure, le tarif BR et les possibles pertes annuelles capital et opérations.

L'argent mène le monde!
Les autos électrisantes de mon épouse :
Prius Prime 2017, 22 500 km et un problème de givre dans le pare-brise.
Volt 2015, 59 960 km, valve solénoïde ayant lâché dans transmission, panne totale & condensation problématique dans la voûte.
Volt 2012, 55 000 km, tête de moteur ayant lâché & 10 autres problèmes.
Et une seule borne Sun Country Highway Clipper Creek LCS-25 qui a presque 6 ans et plus 2000 recharges à son actif.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydrogène: les experts perplexes.

Sebas
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydrogène: les experts perplexes.

Fire
En réponse à ce message posté par mroussel
Oui pis j'aimerais bien qu'un labo analyse l'eau qui sort de là, pas convaincu que c'est si propre que ça...
FIRE
Bolt EV LT 2017 rouge
Smart ED 2014 rouge (ma femme)

mon site web : www.fireledestructeur.com
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydrogène: les experts perplexes.

rpm92109
En réponse à ce message posté par Marcel.S
Par contre, ça ne parait pas idiot

https://haffner-energy.com/hydrogene-vert/

Pourquoi l’hydrogène est-il indispensable pour le succès et l'accélération de la transition énergétique?
Publié le Publié le22 février 2018
Philippe Haffner

18,5% : c’est la proportion d’énergie finale desservie par l’électricité au plan mondial. La majorité des développements actuels en énergies renouvelables (ENR) se concentrent sur la production d’électricité (éolien, solaire, hydroélectricité), et l’essentiel des consommateurs d’énergie échappe aujourd’hui aux ENR. Il n’existe qu’un seul vecteur énergétique qui soit en mesure d’exploiter les énergies renouvelables de façon massive et complémentaire de l’électricité, tout en pouvant satisfaire plus de 90% des usages : l’hydrogène.

Elon Musk ne dirait probablement plus ce qu’il a déclaré en 2015, que l’hydrogène était « incroyablement stupide ». Elon Musk faisait référence à la seule électrolyse, car l’électrolyse était de fait en 2015 la seule manière crédible et connue du public de produire de l’hydrogène renouvelable.

Et pourtant, il existe en 2018 un moyen disruptif et opérationnel de produire en quantité massive un hydrogène pur et compétitif par rapport aux énergies fossiles : le recours à la biomasse.

Jusqu’à maintenant, la biomasse n’était pas considérée comme une option du fait de barrières technologiques et économiques rédhibitoires.

HYNOCA®, un procédé disruptif développé par HAFFNER ENERGY change complètement la donne. La production d’hydrogène pur, continu et très compétitif, pleinement compatible avec les piles à combustible, est désormais clairement accessible.

Après avoir exploité plusieurs prototypes permettant d’atteindre une preuve de concept technologique, HAFFNER ENERGY a démarré la réalisation à Vitry le François de la première station HYNOCA à l’échelle 1 (120 kg par jour d’H2), notamment grâce au soutien public de l’ADEME et du CGI à travers le programme d’Investissements d’Avenir (PIA). Le démarrage du réacteur aura lieu en 2019.

Pourquoi l’électrolyse ne suffira en aucun cas à faire face à la demande d’hydrogène renouvelable ?
On pourra relativement facilement et rapidement satisfaire la demande électrique actuelle par des énergies renouvelables, mais il sera très difficile, voire impossible de demander à l’électricité de se substituer aux énergies fossiles pour les usages actuellement non satisfaits par l’électricité.

La production annuelle mondiale d’électricité est de 24.100 TWh en 2015. En considérant que 50% de ce total serait produit par des énergies renouvelables, et que 10% de cette électricité renouvelable serait totalement consacrée à l’électrolyse, cela ne pourrait alimenterait que 4.3% de la mobilité terrestre avec des véhicules à hydrogène, et aucun autre usage pour l’hydrogène.

Quel est l’intérêt de la biomasse par rapport à l’électrolyse ?
La biomasse est une énergie primaire très bon marché et abondante.

Considérant des rendements de conversion de la biomasse en hydrogène proches de 70%, un niveau comparable à celui de l’électrolyse, l’impact du prix de l’énergie primaire sur le coût de l’hydrogène est très inférieur à celui de l’électrolyse. Il en résulte un prix cible de l’hydrogène renouvelable divisé par plus de 2 par rapport au coût à la pompe de l’hydrogène.

Un autre intérêt majeur de la biomasse, est qu’elle produit dans un premier temps du syngas, un précurseur de l’hydrogène, dont le coût de revient est comparable à celui du gaz naturel, avec de nombreux usages actuellement desservis par le gaz naturel. Cela permet de rentabiliser les unités de production d’hydrogène avant le déploiement d’une flotte massive de véhicules. Cela évite le problème de l’œuf et la poule, qui explique en grande partie pourquoi il y actuellement si peu de stations H2, ce qui freine l’achat de véhicules à hydrogène.

Quelles sont limites de la biomasse ?
La terre produit actuellement plus de 72 Giga tep (Gtep) équivalent par an de biomasse. Par comparaison, la consommation de pétrole dans le monde est de 3.9 Gtep.

35% de la mobilité terrestre mondiale alimentée par des piles à combustibles ne consommerait que 2.2% de ce total, tandis que la totalité de la biomasse utilisée pour les usages alimentaires (animaux inclus), énergétiques et industriels (bois d’œuvre, mobilier, papeterie…) ne représentent que l’équivalent 7.9% du total.

La biomasse est souvent confondue avec les seuls résidus forestiers ou agricoles, alors qu’elle englobe un ensemble bien plus vaste, et qu’il est parfaitement possible d’exploiter pour la production d’hydrogène. La biomasse, au sens général, ne constituera en aucun cas un facteur limitant.

La biomasse peut-elle tuer l’électrolyse ou la mobilité électrique à batteries ?
De toute évidence ni l’un ni l’autre, bien au contraire.

L’électrolyse est une manière particulièrement pertinente, utile et efficace de consommer de l’électricité renouvelable intermittente pendant les heures creuses, permettant de « stocker » l’électricité. La mobilité par batteries est quant à elle idéale pour des déplacements urbains de courte distance, et constitue une autre solution pertinente pour stocker l’électricité.

La conjonction des 3 technologies (batteries, hydrogène par la biomasse, et hydrogène par électrolyse) sont synergiques et ne feront qu’accélérer la croissance, notamment, de nouvelles générations de véhicules électriques de plus en plus compétitifs, ne rendant que plus inéluctable et rapide la fin de l’hégémonie plus que séculaire des véhicules fonctionnant avec de l’énergie fossile.

Combien de temps faudra-t-il pour équiper un territoire à l’échelle d’un pays ?
Dès 2020, les premières stations pourront être installées. Une période entre 10 et 20 ans est suffisante pour mailler un pays si les deux conditions suivantes sont réunies :

a) un cadre réglementaire et législatif adapté et une volonté politique d’y parvenir.

b) le partenariat avec au moins un grand énergéticien.

Un maillage territorial correct d’un pays comme la France, destiné à alimenter à terme 35% de la mobilité routière, implique la mise en place d’environ 4000 stations.

Faut-il créer une filière de collecte de la biomasse ?
Cette filière existe et attend précisément de nouveaux débouchés. Il conviendra de très progressivement la renforcer, étant rappelé que la mobilité routière desservie par l’hydrogène ne pourra en aucun cas épuiser, ou même déstabiliser la filière biomasse.

Le renforcement de cette filière permettra de générer une véritable économie circulaire décentralisée, et qui pour la seule filière de collecte et conditionnement de la biomasse, permettrait la création d’environ 68.000 emplois nets pour satisfaire 35% de la mobilité terrestre desservie par de l’hydrogène.
Nissan Leaf SV 2016 Gris
Estrie - SBF (Sans Borne Fixe)
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydrogène: les experts perplexes.

Raiden38
Administrateur
En réponse à ce message posté par Fire
Fire wrote
Oui pis j'aimerais bien qu'un labo analyse l'eau qui sort de là, pas convaincu que c'est si propre que ça...
En théorie, l'eau qui est générée est propre.. C'est un processus chimique qui génère de l'eau a partir du mélange Hydrogène et Oxygène.  Le problème vient plus du fait qu'elle passe dans des tuyaux et des réservoirs qui eux ne sont peut-être pas trop propre... Je boirais pas ça mais j'ai vu des vidéos de gens qui l'ont essayé et ils disent tous que ça goute bien normal.

Moi, personnellement, je trippe pas trop sur l'eau qui tombe sur la route en hiver! Tsé, l'eau, ça gèle! lol
Administrateur
Nissan Leaf SL 2018 Noir (Janvier 2018)
Chevrolet Volt 2017 LT Bleu (Août 2016) - Stats
Ex: Nissan Leaf SL 2015 Gris (Février 2015)

Encourageons les produits QUÉBÉCOIS!!!
Borne EVDuty 240v 25pi. 6-50
EV ChargeHub
Générateur de fichier GPS Leaf
Répertoire des Bornes pour iPad/iPhone
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydrogène: les experts perplexes.

Guy CB
J'ai été au salon des autos Ottawa-Gatineau aujourd'hui et j'ai pu voir (à ma grande surprise) la Mirai en vrai. C'est plus gros qu'une Prius !! N'onobstant le prix d'achat faramineux, au niveau pratique, le coffre est petit (plein de bosses, peu profond). Ma fameuse poussette Baby jogger Summit XC (et tous les autres bagages) entre très difficilement! Bref, pour une famille, ce véhicule n'est pas un choix logique. Aussi, aucun prix annoncé... Je prédis que Toyota annoncera le retrait de ce véhicule d'ici 2 ans car personne n'en voudra (pas pratique, pas très beau, très couteux et peu de stations pour se ravitailler).
Hyundai Ioniq SE CCP depuis septembre 2017
Toyota Prius 2012 2012-2017 (71000km)
BMW 328i 1996 2009-2012 (60000km)
Golf GL 1998 2004-2009 (134000km)
Vélo électrique eProdigy Whistler 2014 avec plus de 10000km
Gatineau (Aylmer), Québec
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydrogène: les experts perplexes.

wopri
En réponse à ce message posté par Marcel.S
Bien sûr ce n’est pas le même projet, mais ça montre que les magouilles existent dans la filière d’hydrogène:

http://roulezelectrique.com/corruption-avouee-dun-politicien-pour-promouvoir-lhydrogene/
e-Golf 2017
borne EVduty
12