Hydro One reprend les choses en main en Ontario?

Previous Topic Next Topic
 
classic Classique list Liste threaded Arborescence
18 messages Options
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Hydro One reprend les choses en main en Ontario?

bouchecl
Ce message a été mis à jour le .
Depuis le spectaculaire flop de KSI/myEVroute et par extension du programme EVCO du gouvernement de l'Ontario, on se demande bien comment nos voisins d'outre-Outaouais se réorganiseraient pour mettre de l'ordre dans leur réseau de recharge. L'Ontario est probablement la province la plus difficile pour réaliser un réseau de BRCC. Il n'existe présentement aucune borne L2 sur la route Transcanadienne entre Hearst et Nipigon, située à plus de 400 km. Sortez votre borne d'urgence 120v du coffre; vous en aurez besoin à Geraldton. C'est à ce point-là. Le tracé du sud par la 417, n'est guère plus facile à moins d'avoir une Tesla S 100 kWh.

Je n'ai pas d'information privilégiée, mais il me semble évident que KSI n'est pas de taille pour attaquer ce difficile marché. Bornes en panne ou qui chargent à 25 kW et une application qui ne marche pas à moitié, cette compagnie ne survira pas très longtemps. Le gouvernement de l'Ontario le sait et un plan de sauvetage doit être mis en place.

Arrive la ronde de financement de Ressources naturelles Canada pour des bornes de recharge. La province veut tirer son épingle du jeu et corriger l'erreur d'EVCO. Nous sommes au printemps 2018, il y a encore de la volonté politique en faveur des VE en Ontario. Une proposition à première vue assez étrange est acceptée. Il s'agit d'une compagnie à numéro de l'Ontario (2587265 Ontario Inc.) qui propose 43 emplacements complètement aberrants (comme le soulignait Al Sorhaindo dans un autre post dans ce forum) et qui rafle la contribution maximale de 5 M$ pour 100 bornes. Aucun scénario plausible ne peut expliquer qu'un parfait inconnu soumette des adresses invraisemblables et que personne à Ottawa ne le remarque. Surtout après KSI.  

Arrive soudain cette discussion sur Facebook, où un électromobiliste lance une hypothèse intéressante. Et si la compagnie à numéro qui a gagné le gros lot était effectivement un prête-nom pour Hydro One ? Il y a d'abord les emplacements. Un coup d'oeil dans Street View et on découvre que plus d'une dizaine de sites sont en fait des postes de distribution d'électricité ou des bureaux d'Hydro One!

Mais pourquoi Hydro One et pourquoi se cache-t-elle derrière un paravent corporatif?

Le gouvernement Ford a pris une position résolument anti-VE, mais il ne contrôle plus totalement Hydro One (qui a été partiellement privatisée). Donc, la compagnie d'électricité, qui cherche à augmenter ses ventes, fait comme tous les autres distributeurs et présente une demande au programme fédéral. Ford est OK avec ça, tant que ça reste discret. Plausible.

Les programmes de BRCC qui marchent bien au Canada sont tous des programmes qui se sont allié le distributeur d'électricité. Au Québec, le Circuit électrique d'Hydro-Québec a le vent dans les voiles. Le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse utilisent la même approche avec NB Power et NS Power, et là aussi ça fonctionne. En C.-B., BC Hydro et Fortis BC font de même. Je le dis depuis un bout de temps: les distributeurs d'électricité sont les mieux placés pour opérer des réseaux de recharge. Elles ont les reins solides, elle sont habituées à jouer l'investisseur patient, elles connaissent intimement leur propre réseau électrique et les conditions sur le terrain. Autre élément commun, les utilités semblent préférer les bornes d'AddÉnergie; elles semblent plus robustes que celles de Signet ou d'ABB. Même BC Hydro commence à installer des bornes Flo dans les Rocheuses.

Si on suit le raisonnement, la décision de soumettre une proposition au programme fédéral a dû être prise à la dernière minute. Un coup de téléphone d'Ottawa peut-être ? Quoi qu'il en soit, la proposition a dû être montée dans la hâte avec les adresses dont on pouvait s'assurer qu'elles étaient dotées des infrastructures électriques nécessaires et que le partenaire serait prêt à signer une servitude. Les postes de distribution 12 ou 25 kV d'Hydro One répondent évidemment à ces deux critères. Mais il ne saurait s'agir d'emplacements finaux. On sait que le fédéral a permis à AddÉnergie de déplacer des bornes d'un Canadian Tire à l'autre l'an dernier afin de boucher des trous, comme à Belleville.

Si ce scénario se matérialise, cela aura d'importantes conséquences:

1- Le nord de l'Ontario aura enfin trouvé le seul opérateur capable d'électrifier le transport terrestre dans cette région.
2- Si, comme je le présume, Hydro One travaille avec AddÉnergie, Flo deviendra à la fin 2019 le premier vrai réseau "coast to coast" avec presque 600 bornes rapides: 317 BRCC sous les marques FLO et Réseau branché (au NB) et les 281 du Circuit électrique.
3- Tesla sortira perdant de cette progression de Flo et ses ventes pâtiront de l'incompatibilité du connecteur Tesla de la Model 3 avec les BRCC CCS/CHAdeMO. Déjà, j'entends des gens dire qu'ils vont opter pour la Kona, la Bolt ou la LEAF+ à prix égal en raison de la couverture supérieure du réseau de BRCC.
LEAF 2019 SV grise
SBF sur rue à Québec en attendant une L2 au bureau
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydro One reprend les choses en main en Ontario?

Marcel.S
Très bon post pour nous, les Ontariens. Merci.

Concernant votre dernière remarque, vous oubliez de dire que le réseau pan-canadien de SuperChargeurs est en progrès et se réalisera peu à peu de toute façon.

bouchecl wrote
3- Tesla sortira perdant de cette progression de Flo et ses ventes pâtiront de l'incompatibilité du connecteur Tesla de la Model 3 avec les BRCC CCS/CHAdeMO. Déjà, j'entends des gens dire qu'ils vont opter pour la Kona, la Bolt ou la LEAF+ à prix égal en raison de la couverture supérieure du réseau de BRCC.
Ex-Leaf SL 2015 livrée en octobre 2014
Ex-Tesla S 70D livrée le 23 septembre 2015
Tesla Modèle S 100D livrée le 29 mars 2017
Chargeur Tesla 40A 10KW
Région: Mississauga, On
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydro One reprend les choses en main en Ontario?

asakha
C'est le peu à peu qui pose problème ! Sur la carte de Tesla, il n'y a que 9 nouveaux sites futurs. Et pratiquement tous dans l'axe du fleuve. Les exceptions étant l'Étape et Saguenay.
Oui, c'est bien que Tesla mette de 8 à 16 bornes par site, mais les sites sont peu nombreux. Et tant que les modèles 3 ne peuvent pas utiliser les BRCC du CÉ, elles perdent l'avantage de leur vitesse de recharge et des bornes disponibles au profits des autres VÉ.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydro One reprend les choses en main en Ontario?

Anne2
En réponse à ce message posté par bouchecl
« 3- Tesla sortira perdant de cette progression de Flo et ses ventes pâtiront de l'incompatibilité du connecteur Tesla de la Model 3 avec les BRCC CCS/CHAdeMO. Déjà, j'entends des gens dire qu'ils vont opter pour la Kona, la Bolt ou la LEAF+ à prix égal en raison de la couverture supérieure du réseau de BRCC. »

Cette situation d’incompatibilité de Tesla vs la Model3 vs les BRCC est temporaire, Tesla est en constante évolution et l’a prouvé plus qu’une fois. L’adaptateur sortira bientôt selon ce qui circule dans l’information...j’ai le « feeling » que vous n’avez pas de Tesla « bouchecl ».
Bonne chance pour ceux qui aimerait voyager aux USA sans le réseaux de recharge Tesla!
Tesla Model 3 Mid Range propulsion
Tesla Model 3 Performance 2018
Tesla S 75 kWh Dual motor 2016 (vendue à fiston)
Volt 2017 (vendue)
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydro One reprend les choses en main en Ontario?

Al S
En réponse à ce message posté par Marcel.S
Marcel.S wrote
Concernant votre dernière remarque, vous oubliez de dire que le réseau pan-canadien de SuperChargeurs est en progrès et se réalisera peu à peu de toute façon.
Je suis d'accord avec ça. Tesla n'est pas connu pour rester assis sur ses lauriers.

Le réseau des Superchargeurs continuera à se développer et on verra des bornes V3 de 200 kW.

De plus, il y aura un jour un adaptateur pour CHAdeMO ou CCS pour la Model 3.

 
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydro One reprend les choses en main en Ontario?

bouchecl
En réponse à ce message posté par Marcel.S
Marcel.S wrote
Très bon post pour nous, les Ontariens. Merci.

Concernant votre dernière remarque, vous oubliez de dire que le réseau pan-canadien de SuperChargeurs est en progrès et se réalisera peu à peu de toute façon.
Merci pour le commentaire.

Vous avez raison, le réseau de Superchargers prend de l'expansion et Tesla sera éventuellement en mesure de traverser les prairies pour unir l'est et l'ouest.

Mais je pense que Tesla s'est un peu peinturé dans un coin. D'une part, il y a l'orientation de la compagnie qui dit que la recharge ne sera pas un centre de profit. D'un autre côté, l'augmentation des ventes de Model 3 "short range" rendra nécessaire l'expansion d'un réseau de recharge rapide performant et plus décentralisé, parce que les M3 ont une autonomie un peu inférieure aux modèles précédents.

Trois options s'offrent à Tesla:
1- Poursuivre l'expansion du réseau des Superchargers, un peu par loyauté aux propriétaires qui ont acquis des modèles à grands frais.
2- Développer un adapteur CHAdeMO ou CCS pour le Model 3, qui permettra aux propriétaires qui le désirent de charger ailleurs que dans les SC.
3- Faire comme en Europe et changer le connecteur pour le CCS Combo.

Aucune de ces options n'est sans risque pour Tesla.
LEAF 2019 SV grise
SBF sur rue à Québec en attendant une L2 au bureau
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydro One reprend les choses en main en Ontario?

Marcel.S
En réponse à ce message posté par asakha
Personnellement, en hiver, ce n'est pas le Saguenay qui m'intéresse, mais bien la Floride !!!

L'autonomie des Tesla fait que l'utilisation de BRCC devient presqu'inutile. C'est mon cas d'ailleurs lors de mes voyages au Québec. A moins de faire le tour de la Gaspésie, ce que les voyageurs ne font en général pas vraiment plus d'une fois dans leur vie.

Quant à l'espacement des chargeurs Tesla, elle est établi en fonction de l'autonomie de tous leurs véhicules. Y-a-rien-là !

asakha wrote
C'est le peu à peu qui pose problème ! Sur la carte de Tesla, il n'y a que 9 nouveaux sites futurs. Et pratiquement tous dans l'axe du fleuve. Les exceptions étant l'Étape et Saguenay.
Oui, c'est bien que Tesla mette de 8 à 16 bornes par site, mais les sites sont peu nombreux. Et tant que les modèles 3 ne peuvent pas utiliser les BRCC du CÉ, elles perdent l'avantage de leur vitesse de recharge et des bornes disponibles au profits des autres VÉ.

Ex-Leaf SL 2015 livrée en octobre 2014
Ex-Tesla S 70D livrée le 23 septembre 2015
Tesla Modèle S 100D livrée le 29 mars 2017
Chargeur Tesla 40A 10KW
Région: Mississauga, On
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydro One reprend les choses en main en Ontario?

asakha
Tant mieux pour vous si vous allez en Floride ! Moi, mon père reste en Abitibi, no men land des bornes Tesla ! Sinon c'est les amis aux Îles de la Madeleine ! Mais bon, ça viendra bien un jour ! Ça ou l'adaptateur !
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydro One reprend les choses en main en Ontario?

Marcel.S
Né à Val d'Or, j'ai chargé ma S en 2017 sur la BRCC de Val d'Or, à l'hôtel de ville, où j'ai travaillé comme étudiant en 1969 !!! C'était un voyage 'de retour aux sources' pour moi... Ne pensais jamais m'y retrouver 50 ans plus tard, en électrique, dans le même stationnement où mon père stationnait sa grosse Chrysler New Yorker 1965, à gas !
Ex-Leaf SL 2015 livrée en octobre 2014
Ex-Tesla S 70D livrée le 23 septembre 2015
Tesla Modèle S 100D livrée le 29 mars 2017
Chargeur Tesla 40A 10KW
Région: Mississauga, On
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydro One reprend les choses en main en Ontario?

Bruno .
En réponse à ce message posté par bouchecl
Je regardais justement la semaine passé comment on pourrait se rendre à Longlac (beaux-parents) par la route du Nord en VE grande autonomie, même là... peut-être dans quelques ans...
Nissan Leaf S 2015 (US), depuis Nov. 2017
Gatineau
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydro One reprend les choses en main en Ontario?

Al S
En réponse à ce message posté par asakha
asakha wrote
 Moi, mon père reste en Abitibi, no men land des bornes Tesla ! Sinon c'est les amis aux Îles de la Madeleine !
Je comprends pour l'Abitibi, mais il est très facile d'aller aux Îles-de-la-Madeleine en Model 3SR.

On y arrive 1h en avance sur une Bolt.

MTL-Souris 3SR

MTL-Souris Bolt
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydro One reprend les choses en main en Ontario?

Électrico
En réponse à ce message posté par Anne2
CONTENU SUPPRIMÉ
L'auteur a supprimé ce message.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydro One reprend les choses en main en Ontario?

Électrico
En réponse à ce message posté par Al S
CONTENU SUPPRIMÉ
L'auteur a supprimé ce message.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydro One reprend les choses en main en Ontario?

Al S
En réponse à ce message posté par Électrico
Électrico wrote
Si le problème de compatibilité avec de simples BRCC se règle comme le problème d'affichage en français dans les Tesla, vous allez attendre un bon bout de temps. D'ailleurs, ce problème de langue a-t'il finalement été résolu ?
La langue française est offerte en Amérique du Nord depuis un an (depuis 2015 en Europe).

Ça a été long, oui. Mais, tous les véhicules ont des défauts et l'attente pour les régler peut être longue. Par exemple,  le chauffe-batterie de la Model S (sortie en 2012) est assez efficace pour permettre le Supercharging à 120 kW quand il fait -20C, mais beaucoup d'autres VÉ ont toujours de la misère à recharger à plus de 30 kW en hiver en 2019.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydro One reprend les choses en main en Ontario?

Al S
En réponse à ce message posté par Électrico
Électrico wrote
2 arrêts trop tôt soit St-Apollinaire et La Pocatière qui auraient pu être remplacés par Lévis et Témiscouata.
Abetterrouteplanner suggère habituellement Lévis ou Montmagny comme premier arrêt pour une Bolt ou une Kona en provenance de Montréal allant vers l'Est. Pourtant, je le force (Add waypoint) d'arrêter à St-Apollinaire, car il est prudent de favoriser les "superstations" en ne se fiant pas trop aux sites où il n'y a qu'une seule borne rapide.
Évidemment, l'arrivée des superstations à Lévis et à Montmagny en 2019 ou 2020 sera très bénéfique.


Je ne considère pas du tout que la Bolt est une tortue. Le but de l'exercice était tout simplement de montrer qu'il est envisageable d'aller aux Îles en Model 3SR.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydro One reprend les choses en main en Ontario?

bouchecl
En réponse à ce message posté par bouchecl
Confirmé: La mystérieuse compagnie 2578265 Ontario Inc = Hydro One Networks.
LEAF 2019 SV grise
SBF sur rue à Québec en attendant une L2 au bureau
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydro One reprend les choses en main en Ontario?

Électrico
En réponse à ce message posté par Al S
CONTENU SUPPRIMÉ
L'auteur a supprimé ce message.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Hydro One reprend les choses en main en Ontario?

Électrico
En réponse à ce message posté par bouchecl
CONTENU SUPPRIMÉ
L'auteur a supprimé ce message.