Gestion de la pointe hivernale par Hydro-Sherbrooke : les clients démarrent leur génératrices diesel

Previous Topic Next Topic
 
classic Classique list Liste threaded Arborescence
6 messages Options
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Gestion de la pointe hivernale par Hydro-Sherbrooke : les clients démarrent leur génératrices diesel

Primate
Ce message a été mis à jour le .
Hydro-Sherbrooke a déjà un programme établi de "load-shedding" depuis plus de 10 ans (1), c'est-à-dire qu'en pointe hivernale Hydro-Sherbrooke télécommande le départ des génératrices diesel de certains gros clients pour éviter de payer une surprime de puissance à Hydro-Québec qui fourni la puissance au delà de la capacité des centrales hydro-électriques d'Hydro-Sherbrooke.  Il devient alors économiquement viable d'établir des ententes de "load-shedding" avec des clients équipés de génératrices au diesel ou peut-être au gaz naturel.  Hydro-Québec offre également, depuis 3 ans, à certains de ses clients de démarrer leurs génératrices diesel en périodes de pointes en échange de compensations monétaires (2).

Je pense qu'il est question de ceci lorsqu'on lit l'article sur l'implantation de centres de données de 98 MW à Sherbrooke :

"Bitfarms plans to engage in load-shedding during peak winter heating periods when requested to do so by Hydro-Sherbrooke, using surplus power when electricity consumption falls." (3)

Je serais surpris que des centres de données de Bitcoins cessent leurs opérations en période de pointe.

Voilà un bel exemple où l'hydrogène pourrait être stocké et utilisé en pointe, en plus de tous les exemples des sites miniers éloignés, communautés du Nunavik, du Nunavut, des TNO, navires océaniques, avions transcontinentaux, etc.

Ce genre de situation est l'exemple que se positionner à refuser le développement de certaines technologies à l'hydrogène est en fait protéger la mainmise, dans certains secteurs, des énergies fossiles pour encore longtemps...

(1) https://www.google.ca/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=5&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwjx3MOll97ZAhVQR6wKHU1kABoQFghTMAQ&url=https%3A%2F%2Fincal.cummins.com%2Fwww%2Fliterature%2Fcasehistories%2FF-1793-Hyrdo-en.pdf&usg=AOvVaw3qbT4wStcVT_VfTW-jHIVJ

(2) http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1055521/pollution-matane-programme-hydro-quebec-gestion-demande

(3) http://canadianews.org/sherbrooke/2018/03/08/247616-crypto-miner-bitfarms-to-invest-250-million-in-sherbrooke-facility.html

(4) http://www.journaldemontreal.com/2018/03/08/bitfarms-investit-pres-de-250-millions--en-estrie-1
Les autos électrisantes de mon épouse :
Prius Prime 2017, 22 500 km et un problème de givre dans le pare-brise.
Volt 2015, 59 960 km, valve solénoïde ayant lâché dans transmission, panne totale & condensation problématique dans la voûte.
Volt 2012, 55 000 km, tête de moteur ayant lâché & 10 autres problèmes.
Et une seule borne Sun Country Highway Clipper Creek LCS-25 qui a presque 6 ans et plus 2000 recharges à son actif.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Gestion de la pointe hivernale par Hydro-Sherbrooke : les clients démarrent leur génératrices diesel

Primate
Deux corrections :

1 - Selon ce document (1) de 2008, Hydro-Sherbrooke produit 5% de son énergie avec ses centrales.  Le reste de l'énergie électrique est acheté à Hydro-Québec, hormis le "load shedding" en pointe.  Les centrales hydro-électriques d'Hydro-Sherbrooke totalisent 19 MW et les poste de transformation pour achat d'énergie totalisent 564 MW.

Les nouveaux centres de données de Bitcoins de 98 MW sont donc un client "énorme" pour Hydro-Sherbrooke!

2 - Hydro-Sherbrooke fait "load-shedding" avec génératrices de ses client depuis au moins 1994.

(1) https://www.ville.sherbrooke.qc.ca/fileadmin/fichiers/HydroSherbrooke/depliants/hydro_brochure.pdf

Les autos électrisantes de mon épouse :
Prius Prime 2017, 22 500 km et un problème de givre dans le pare-brise.
Volt 2015, 59 960 km, valve solénoïde ayant lâché dans transmission, panne totale & condensation problématique dans la voûte.
Volt 2012, 55 000 km, tête de moteur ayant lâché & 10 autres problèmes.
Et une seule borne Sun Country Highway Clipper Creek LCS-25 qui a presque 6 ans et plus 2000 recharges à son actif.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Gestion de la pointe hivernale par Hydro-Sherbrooke : les clients démarrent leur génératrices diesel

lutin_numero_un
90% d'efficacité! Une batterie mécanique :

https://www.gravitricity.com

 C'est 3 fois plus efficace que l'hydrogène.

Aucune production de CO2, contrairement au diesel et au gaz naturel.
de Gatineau
0 voiture électrique, mais un jour....
Le jour, c'était le 18 mai 2015: Leaf SL 2013 !!
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Gestion de la pointe hivernale par Hydro-Sherbrooke : les clients démarrent leur génératrices diesel

Primate
Ce message a été mis à jour le .
Intéressant!  Gravitricity n'utilise pas beaucoup de terrain en plus.
Ça contraste avec le "energy storage" par roues inertie installé aux USA par Beacon Power.

Dans ce document (1) on lit aussi puissance de 20 MW.  Mais l'enjeu est que cette capacité n'est que pour une très courte durée.

(!) http://www.sandia.gov/ess/docs/pr_conferences/2014/Thursday/Session7/02_Areseneaux_Jim_20MW_Flywheel_Energy_Storage_Plant_140918.pdf 
Les autos électrisantes de mon épouse :
Prius Prime 2017, 22 500 km et un problème de givre dans le pare-brise.
Volt 2015, 59 960 km, valve solénoïde ayant lâché dans transmission, panne totale & condensation problématique dans la voûte.
Volt 2012, 55 000 km, tête de moteur ayant lâché & 10 autres problèmes.
Et une seule borne Sun Country Highway Clipper Creek LCS-25 qui a presque 6 ans et plus 2000 recharges à son actif.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Gestion de la pointe hivernale par Hydro-Sherbrooke : les clients démarrent leur génératrices diesel

lutin_numero_un
Il ne faut pas confondre puissance et quantité d'énergie stockée.

Une installation telle que gravitricity peut avoir une hauteur variable, selon la profondeur du puit et le puit peut être de diamètre variable. Ensuite la masse suspendue peut aussi variée et finalement la dimension des moteurs/alternateurs peut varier.

De là à conclure que la puissance ou la quantité d'énergie sera insuffisante, il y a un grand pas.

"Built to size" sera la meilleure réponse. Comme un générateur au diesel, en fonction des besoins et du budget.

Mais les info importantes: 90% de l'énergie utilisée pour recharger la batterie est disponible lors de la décharge, que la charge est stable dans le temps, que l'on maîtrise tous les éléments techniques pour le fonctionnement, qu'il n'y a aucune émission supplémentaire de GES.

Martin
de Gatineau
0 voiture électrique, mais un jour....
Le jour, c'était le 18 mai 2015: Leaf SL 2013 !!
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Gestion de la pointe hivernale par Hydro-Sherbrooke : les clients démarrent leur génératrices diesel

Primate
Ce message a été mis à jour le .
Selon leur page web, à 20 MW de puissance, Gravitricity mentionne une durée de décharge maximale de 15 minutes, ce qui revient à une énergie en réserve de 5 MWh. Ce genre d'équipement mécanique, Gravitricity et Beacon Power, permet de stabiliser un réseau électrique à l'échelle de minutes ou dizaines de minutes davantage que de répondre à une pointe de demande de plusieurs heures.

Dans le cas des centres de données de 98 MW, par exemple approximatif, il faudrait environ 40 systèmes Gravitricity pour combler une pointe de 2 heures.  Chaque système Gravitricity aurait un contrepoids de quelque milliers de tonnes descendant dans un puits d'environ 1000 mètres. Ça commence à être gros et dispendieux!!!

Il n'en demeure pas moins que c'est probablement plus propre et durable que des batteries ou moteurs à carburant fossile...
Les autos électrisantes de mon épouse :
Prius Prime 2017, 22 500 km et un problème de givre dans le pare-brise.
Volt 2015, 59 960 km, valve solénoïde ayant lâché dans transmission, panne totale & condensation problématique dans la voûte.
Volt 2012, 55 000 km, tête de moteur ayant lâché & 10 autres problèmes.
Et une seule borne Sun Country Highway Clipper Creek LCS-25 qui a presque 6 ans et plus 2000 recharges à son actif.