Fin de la récréation à la pompe à 85 cents le litre ?

Previous Topic Next Topic
 
classic Classique list Liste threaded Arborescence
10 messages Options
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Fin de la récréation à la pompe à 85 cents le litre ?

Pierre Gervais
Ce message a été mis à jour le .
Le prix du WTI (Western Texas Index) est en hausse assez régulière depuis la mi-février.  Il vient de franchir aujourd'hui la barre des 35$ le baril (pour redescendre vers 34.50$ au moment d'écrire ceci).

La tendance est là mais on ne sait jamais comment elle peut changer.

Par contre, plusieurs puits de pétrole (particulièrement aux USAs) sont sortis de la production et il y a peu (ou pas) de nouveaux forages car aucune rentabilité à court terme.

Les surplus diminuent est les prix sont à la hausse.

Sans que les prévisions soient pour un baril à prix très élevé pour 2016, je prétends que le prix à la pompe commencera à monter d'ici 2 à 3 semaines.

Il faut regarder le prix du brut sur une période de 3 mois pour voir une tendance plus "ferme" à la pompe.  Actuellement, la "bosse" (42$) et le creux (25$) vs 35$ le baril se compensent assez bien.

J'ai mis une régression linéaire depuis le creux.  Par contre la tendance ne devrait pas rester si forte mais devrait rester présente.

Faites vos prédictions.



Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Fin de la récréation à pompe à 85 cents le litre ?

Guillaume
Je te trouve très précoce pour donner une tendance à la hausse.
Tu es très sur le court terme et c'est plus du hasard qu'autre chose.
Tu dis que les surplus diminuent, je n'ai pas vu ça nulle part. Même le contraire. As-tu un lien?

Effectivement, le prix semble se stabiliser.
Mais l'an dernier, quand il a été à 60$ pour deux mois on pensait la même chose.
Pareil quand il a été à 45$ pour deux mois.
Dans les deux cas pour continuer de descendre par la suite.

Je ne dis pas qu'il va redescendre encore, ni qu'il va monter, je fais juste souligner que tes arguments pour ton analyse sont bien minces. Si tu cherches un point d'entrée pour un investissement sur le long terme, c'est possible, mais c'est à toi de voir si tu peux être correct s'il descend à 20$.
Si c'est juste par intérêt pour le prix à la pompe vs la vente de véhicules électriques, je ne sais pas jusqu'à quel point ça aurait un effet significatif de revenir à 1$ le litre.



mc
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Fin de la récréation à pompe à 85 cents le litre ?

mc
En réponse à ce message posté par Pierre Gervais
Pierre Gervais wrote
Le prix du WTI (Western Texas Index) est en hausse assez régulière depuis la mi-février.  Il vient de franchir aujourd'hui la barre des 35$ le baril (pour redescendre vers 34.50$ au moment d'écrire ceci).

La tendance est là mais on ne sait jamais comment elle peut changer.
Je le répète un peu souvent, l'essence est négociée indépendamment sur les marchés mondiaux que le pétrole brut. C'est deux choses complètement différentes. C'est sur que comme l'essence est raffinée à partir du pétrole brut, il y a une corrélation entre les deux.

Imaginons (de manière fictive) que demain toutes les raffineries du monde ferment et que tout le monde continue à consommer de l'essence. L'essence va devenir de plus en plus chère, parce qu'il y a une demande et que l'offre est faible pour l'essence. Le pétrole brut, comme aucune raffinerie peut le raffiner, lui va baisser, parce qu'il y a une grande offre pour le pétrole et aucune demande. Donc, un scénario (fictif) ou tu as une baisse du prix du brut et une hausse du prix de l'essence. C'est possible de faire à l'inverse, d'avoir une capacité de raffinage qui excède la production de brut avec une demande faible pour l'essence. Dans ce cas, le pétrole brut est en hausse et l'essence en baisse.

Pour le prix de l'essence à la rampe de raffinage, c'est possible de regarder sur le site de Bloomberg Energy: Energy & Oil Price. C'est présentement à 1,2934$ US/gal.

Dernièrement, les marges de profit au raffinages sont en baisse eux aussi. Ça frappe dur les grands groupes qui sont intégré au complet dans la chaîne (extraction/raffinage/vente au détail). En plus, ils sont doublement pénalisé parce que se sont souvent des grands groupes qui ont une structure administrative lourde. Voir les derniers chiffres trimestriel d'Exxon et de Shell..

Ce qui est intéressant aussi, c'est que probablement dans 3 - 4 ans si les VE rentre en force dans le marché, les marges de profits vont faire chuter drastiquement les marges de raffinage. Ce qui risque de provoquer des fermetures de raffinerie a moyen terme (le temps d'un ajustement du marché), ce qui pourrait causer une baisse de la demande de pétrole brut. Donc, on pourrait voir le prix de l'essence diminuer avant le prix du brut.

Aussi, le prix à la pompe varie selon les paramètres suivants (autre que le marché):
 - Taxes & marché du carbone
 - Valeur du $CAN. Comme tout est négocié en US (voir lien Bloomberg)
 - Marge de détaillant (qui varie énormément)

Mais bon, après 78 000km électrique, je m'en fiche bien du prix de l'essence. À 50cents ou 2$, je continuerai de rouler avec la Leaf.
---
Chevrolet Bolt Premier 2018 Rouge Cayenne (16 février 2018)
Leaf SV 2014 (3 février 2014 - 16 février 2018 / 154 020km)
Nissan Altima 2003 (À vendre)

Bornes:
 1) OpenEVSE 30A, câble Dostar flexible 40A (meilleur câble et connecteur J1772 que j'ai vu) sur prise L6-30
 2) ClipperCreek LCS-25 #2, la #1 est morte d'humidité dans le boitier.

Autre:
 - Tondeuse: EGO 56V.. dla bombe staffaire là!
 - Souffleuse: SnowJoe 2 phases iON8024-XRP
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Fin de la récréation à pompe à 85 cents le litre ?

Pierre Gervais
En réponse à ce message posté par Guillaume
Note que mon sujet se termine avec un point d'interrogation.

En effet,  beaucoup de choses peuvent et vont influencer la suite.

Je vais ajouter des sources à mon "analyse"  pour permettre de faire vos propres pronostics.

Par contre,  2 points majeurs.

1 - La conférence de Paris. Engagement à diminuer les émissions de CO2
2 - Les normes EPA/CAFE qui reduisent la consommation moyenne d'un manufacturier de 5.1 % par an.

Pour le premier point,  si le prix du pétrole ne monte pas suffisamment pour sortir certains consommateur,  les gouvernements vont prendre action sous forme de taxe à la pompe ou autrement.

Pour le 2e, l'effet cumulatif des années va donner une réduction tangible des émissions.

À peu près aucun producteur ne fait de profit @ 40$ le baril sauf quelques arabes.  Les producteurs se serrent les dents en espérant au moins 65$ le baril.

On exploite ce qui encore en production mais on fore presque plus par manque de fonds.

20$ le baril est le seuil reconnu qui entraine l'arrèt de toute production.

Le prix du baril est loin d'être le seul élément du prix à la pompe de nos jours.

J'attendais 30 cm de neige.  J'en ai eu 10. Les prévisions sont ce qu'on peut voir le mieux avec les outils qu'on a.

Jette un oeil à mes sujets précédents pour différentes références qui doivent être revues après quelques mois.

L'aspect rationnel de rouler électrique sera accepté sur une plus large étendue au fur des années.

Dans des prévisions et des paris,  il y a gagnants et perdants.  Le temps et les événements qui suivent en décident.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Fin de la récréation à pompe à 85 cents le litre ?

Pierre Gervais
En réponse à ce message posté par mc
Merci MC de tes ajouts.  Tous ces éléments contribuent à essayer d'éclairer notre boule de crystal.

La répétition est un bon mode d'apprentissage.
La répétition est un bon mode d'apprentissage.

^_^
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Fin de la récréation à pompe à 85 cents le litre ?

Pierre Gervais
http://marketrealist.com/2016/02/crude-oil-prices-fall-due-profit-booking/


Une belle place pour avoir un aperçu de la suite.  Notez comment la plage d'incertitude est grande (part 6)

Pour les "oïl rig counts" voir Part 4.

Cette référence est intéressante à creuser aussi.

Part 6 présente une "cassure" dans la production US.

Part 3 donne une idée des inventaires (API) et de leur évolution

http://marketrealist.com/2016/02/irans-crude-oil-production-effect-global-oil-market/

Sur la référence de MC, je suis impressionné par le "spike" tout récent du prix de l'essence.

Choisir un "timeframe" 1 an pour bien voir le "spike" tout récent.

http://www.bloomberg.com/quote/XB1:COM













Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Fin de la récréation à pompe à 85 cents le litre ?

Pierre Gervais
Les site "gasbuddy.com" est une bonne place pour suivre ce qui se passe côté essence US ou CAN.

Il est basé sur le prix à la pompe.

Faut penser que le coût à la pompe prends jusqu'à 3 mois pour s'ajuster au pétrole (bien qu'on refile souvent plus vite des hausses que des baisses)

Côté pétrole.

Le "Brent" a atteint 40$ et le WTI est à 37$.

Pas de "cassure" dans la tendance relativement constante à la hausse depuis fin janvier début février.

Cette tendance devrait cependant être moins forte éventuellement.

Si vous êtes proche d'un remplacement de voiture, essayer de figurer le prix à la pompe durant les 5 à 7 prochaines années  au lieu de juste d'espérer la continuité des prix actuels.




Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Fin de la récréation à pompe à 85 cents le litre ?

Pierre Gervais
WTI à 38.50$, Brent à 40.34$ plutôt stable depuis 4 jours.

J'ai trouvé l'équivalent pour la tendance court/moyen terme pour le Canada sur Gasbuddy.com

Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Fin de la récréation à pompe à 85 cents le litre ?

Pierre Gervais
Bonne ou mauvaise nouvelle (selon VÉiste VACiste)

Le prix moyen du litre régulier a franchi la barre du 1.00$ ce matin après une baisse de courte durée.

.Avec le pétrole à ce prix au début décembre 2015, le prix à la pompe était de 1.06$/litre

Le pétrole (WTI ou Brent) se situe à un peu plus de 40$ US et son prix pourrait se stabiliser entre 40$ et 45$ selon un article sur MarketRealist, 45$ étant un prix de "résistance" pour le moment.

Donc un prix prévu (prévision n'égale pas déclaration) entre 1.05$ et 1.10$ le litre dans les prochaines semaines.

http://media.gasbuddy.com/Home/CAN/Québec



http://marketrealist.com/2016/03/crude-oil-prices-2016-crucial-support-resistance-levels/
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Fin de la récréation à pompe à 85 cents le litre ?

Pierre Gervais
Les prévisions sur MarketRealist.

J'ai mis que le texte du premier groupe qui croit plus à l'influence de la baisse de production en Chine, Colombie, Angola, Mexique qui devrait pousser le baril de pétrole vers les 80$ US à la fin 2017.

D'autres sources placent le prix du baril à un autre niveau (50 à 60$) selon la force du dollar US, les surplus d'inventaire de brut, la surproduction.

STEO : Short Term Energy Outlook

Le "cone d'incertitude" est assez large.

Par contre le prix du brut semble s'accrocher à 50$ +/- US depuis environ 1 mois.

Les paris sont ouverts !!

http://marketrealist.com/2016/06/will-crude-oil-prices-test-80-per-barrel/