Essai de Clarity touring par un utilisateur de Leaf

Previous Topic Next Topic
 
classic Classique list Liste threaded Arborescence
1 message Options
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Essai de Clarity touring par un utilisateur de Leaf

Fabien
Ce message a été mis à jour le .
Voici un petit résumé d'un essai de la Clarity, vu par utilisateur de Leaf 30KWH.
En préambule, mes attentes étaient assez grandes ayant entendu et lu de très bon commentaires.
 


Ayant eu dans le passé une Honda Accord je m'attendais à y retrouver le même type de confort avec une certaines orientation sportive à la Honda.

Donc le premier choc fut de me retrouver dans une voiture accueillante mais aucunement "Honda" au niveau des sièges. On est clairement dans le territoire Camry plus que Accord. Sièges souple mais avec peu de support latéral. Siège à réglage manuel uniquement même sur la Touring à 46K$ ( pour économiser de l'électricité suivant le vendeur, le 1er avril c'était hier non? )

Point positif de l'habitacle, assez spacieux avec un bon dégagement pour les jambes à l'arrière. Coffre très grand aussi. Bref le volume de chargement ne devrait poser aucun problème pour des familles de 4.



En ce qui concerne la conduite, la puissance électrique est suffisante pour une conduite dynamique et l'instrumentation est claire pour ne pas démarrer le moteur à essence. Je ne l'ai pas fait démarrer durant l'essai.

Le sujet d'intérêt principal de cet essai était de tester la qualité de l'assistant de tenue de cap (KLAS:  Keep Lane Assist System) et du régulateur de vitesse adaptatif (ACC). Le KLAS fonctionne dès que le marquage au sol est bien défini. Il y a un effet de ping-pong entre les lignes. C'est donc sensiblement moins bon que sur la la Leaf 2018 et les Tesla.

Pour le ACC, le test dans la circulation du boulevard Taschereau fonctionnait bien et le système est resté actif jusqu'aux arrêts complets.


Les voyants de contrôles de ces systèmes sont relativement petits dans la console. Peu intuitifs à première vue mais cela n'a que peu d'importance pour un propriétaire long terme.



Deux autres constats en ayant la Leaf SL comme référence, l'insonorisation des bruits de roulements et nettement en retrait par rapport au silence relatif de la Leaf et le système audio ne semblait pas du même calibre.




Conclusion:

Un peu déçu de la qualité routière et du système de son. Au niveau prix la touring est supérieur au prix d'une Leaf 2018 SL.

La tenue de route, l’insonorisation et le confort des sièges avant sont en retrait comparé à la Leaf 2016 alors que je m'attendais à l'inverse.

La présence et le surcoût du prolongateur d'autonomie (moteur de 1,5L) explique probablement les économies faites sur l'équipement et les matériaux.

 



Hyundai Ioniq SE ccp: 5000KM Nissan Leaf 130,000kM : 2016 65kkM || 2015 28 kkM || 2011 38kkM Autres VE: 110,000kM Chargeurs: LCS-25 4.8KW et JuiceBox 7KW, QC, Canada