Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

Previous Topic Next Topic
 
classic Classique list Liste threaded Arborescence
42 messages Options
123
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

Al S
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

Klod
Et combien de voitures à hydrogène immatriculées au Québec??
Sherbrooke
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

Pierre Gervais
....et combien qu'on peut faire le plein à la maison ??
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

Fire
En réponse à ce message posté par Al S
Bah, faut pas chialer c'est l'avenir!!!  

Le plus con c'est que les chars à hydrogène ont quand même besoin d'une batterie d'au moins 10kw..  Tant qu'à niaiser, aussi bin faire un BEV avec une grosse batterie...  
Tsé comme dirais un philosophe bien connu, "la stupidité ne tue pas, enfin espérons-le!"
FIRE
Bolt EV LT 2017 rouge
Smart ED 2014 rouge (ma femme)

mon site web : www.fireledestructeur.com
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

jfmorissette
Je pense que ça comprend aussi des bornes de recharges pour VE, non?
Volt 2012 depuis le 1er juin 2016.
Dépôt sur une Tesla Model 3.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

Al S
Ce message a été mis à jour le .
jfmorissette wrote
Je pense que ça comprend aussi des bornes de recharges pour VE, non?
Dans l'article du Soleil, il n'y avait aucune mention d'autre borne. Mais, je vois que dans la cérémonie en grande pompe du gouvernement on parle d'une station multi-carburant comprenant aussi deux bornes du Circuit Électrique. Mais, on est pas avancé. Une telle station comprendrait aussi une borne de gaz naturel à plus de 2,000,000$
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

David Sylvestre
En réponse à ce message posté par jfmorissette
jfmorissette wrote
Je pense que ça comprend aussi des bornes de recharges pour VE, non?
L'image au bas de l'article laisse penser que oui, avec le logo du Circuit Électrique, même si les BRCC dans les autres stations-service du groupe Harnois sont plutôt des Flo. Il y a aussi des boîtes bleues familières dans l'image.

Nissan LEAF SV 2014, borne EVDuty 30A
Carleton-sur-Mer, Gaspésie (Baie-des-Chaleurs)
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

jfmorissette
David Sylvestre wrote
jfmorissette wrote
Je pense que ça comprend aussi des bornes de recharges pour VE, non?
L'image au bas de l'article laisse penser que oui, avec le logo du Circuit Électrique, même si les BRCC dans les autres stations-service du groupe Harnois sont plutôt des Flo. Il y a aussi des boîtes bleues familières dans l'image.

 Alors 2 BRCC? à ajouter à ta liste de bornes potentielles

D'accord avec Al que le coût total du projet est ridicule, mais peut-être un éléphant blanc de 5M $ est le prix à payer pour faire une preuve par l'absurde...
Volt 2012 depuis le 1er juin 2016.
Dépôt sur une Tesla Model 3.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

André Bastien
En réponse à ce message posté par Al S
Ne vous gênez pas de faire des commentaires sur le Journal de Montréal et celui de Québec. Ils ont plus de lecteurs qu’ici... On peut bien critiquer entre nous mais l’ensemble de la population doit savoir que l’hydrogène, c’est ridicule.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

David Sylvestre
En réponse à ce message posté par jfmorissette
jfmorissette wrote
 Alors 2 BRCC? à ajouter à ta liste de bornes potentielles
Le communiqué de presse mentionne simplement "deux bornes de recharge électrique du Circuit électrique", mais selon le commentaire de Stéphane Pascalon dans cette discussion facebook, ce seront deux BRCC.
Nissan LEAF SV 2014, borne EVDuty 30A
Carleton-sur-Mer, Gaspésie (Baie-des-Chaleurs)
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

Pierre-Étienne
Comme je disais sur un autre fil (mais c'est plus approprié ici), j'ai été quand même surpris de cette phrase : "La station, qui sera située au 5101, boulevard Wilfrid-Hamel, à Québec, sera équipée d’un électrolyseur permettant de produire sur le site même de l’hydrogène propre, par électrolyse de l’eau, un procédé entièrement électrique."

Je crois que même ici, ce n'est pas rentable de faire l'électrolyse à partir de l'eau. C'est pourquoi l'hydrogène est principalement produit à partir des hydrocarbures. C'est ce qui m'a étonné : je ne pensais pas que malgré ça on allait faire l'électrolyse pour cette raison.

Wikipedia (bon ça vaut ce que ça vaut on s'entend) parle que pour produire 1kg d'hydrogène à 70-80% d'efficacité par électrolyse, ça demande 50 à 55 kWh d'électricité. Au prix (US) de $0.06/kWh, ça donne 3$/kg. Une Mirai peut contenir 5kg d'Hydrogène, donc un plein sur l'électrolyse coûte (brut) environ 15$US, mais a consommé 250 à 275 kWh c'électricité. On s'entend qu'on peut en faire des kilomètres avec 250kWh avec un VÉ. C'est très inefficace comme procédé, sans compter que la réaction inverse va aussi faire des pertes énergétiques.

Alors oui ici on peut bien faire baisser le coût de production (et même avoir des tarifs préférentiels pour le faire à perte), n'en demeure pas moins que l'on gaspille énormément d'énergie dans le processus.
Québec (Loretteville)
KIA Soul EV 2016 Gris Titane, options luxe et toit ouvrant panoramique
Nissan Leaf SV 2014 Noire
Borne EVDuty 30A
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

Bruno .
Pierre-Étienne wrote
Alors oui ici on peut bien faire baisser le coût de production (et même avoir des tarifs préférentiels pour le faire à perte), n'en demeure pas moins que l'on gaspille énormément d'énergie dans le processus.
Une façon plus simple (mais loin d'être parfaite ou universel) est d'expliquer l'efficacité du point de vu du prix pour le consommateur à travers les MPGe (ou $ par année):

Essence: 10-55 MPGe
Électrique: 90-135 MPGe
Hydrogène: 50-65 MPGe

Ca rejoint grosso modo que l'hydrogène est environ 2 fois moins efficace que l'électricité stockée en batterie. Même les voitures avec des grosses batteries comme la Tesla 100Kwh donne une cote en haut de 100 MPGe, c'est largement assez pour prouvé que même si tu traines un poids supplémentaire causé par la batterie, ça bat encore les pertes énergétiques de l'hydrogène.

Les deux sont encore en dévelopment alors c'est pas coulé dans le béton, mais aujourd'hui, c'est la batterie qui prévaut.
Nissan Leaf S 2015 (US), depuis Nov. 2017
Gatineau
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

Primate
En réponse à ce message posté par Pierre-Étienne
Pierre-Étienne wrote
Comme je disais sur un autre fil (mais c'est plus approprié ici), j'ai été quand même surpris de cette phrase : "La station, qui sera située au 5101, boulevard Wilfrid-Hamel, à Québec, sera équipée d’un électrolyseur permettant de produire sur le site même de l’hydrogène propre, par électrolyse de l’eau, un procédé entièrement électrique."

Je crois que même ici, ce n'est pas rentable de faire l'électrolyse à partir de l'eau. C'est pourquoi l'hydrogène est principalement produit à partir des hydrocarbures. C'est ce qui m'a étonné : je ne pensais pas que malgré ça on allait faire l'électrolyse pour cette raison.

Wikipedia (bon ça vaut ce que ça vaut on s'entend) parle que pour produire 1kg d'hydrogène à 70-80% d'efficacité par électrolyse, ça demande 50 à 55 kWh d'électricité. Au prix (US) de $0.06/kWh, ça donne 3$/kg. Une Mirai peut contenir 5kg d'Hydrogène, donc un plein sur l'électrolyse coûte (brut) environ 15$US, mais a consommé 250 à 275 kWh c'électricité. On s'entend qu'on peut en faire des kilomètres avec 250kWh avec un VÉ. C'est très inefficace comme procédé, sans compter que la réaction inverse va aussi faire des pertes énergétiques.

Alors oui ici on peut bien faire baisser le coût de production (et même avoir des tarifs préférentiels pour le faire à perte), n'en demeure pas moins que l'on gaspille énormément d'énergie dans le processus.
L'hydrogène permet de stocker l'énergie près du lieu de consommation, d'étaler la demande de puissance électrique de l'électrolyseur dans le temps et de répondre aux demandes d'approvisionnement en énergie des véhicules qui comportent des pointes.

Il ne faut pas seulement penser en coût d'énergie en kWh, il faut aussi considérer le coût de la puissance instantanée en kW.

1 kWh "base load" d'Hydro-Quebec coûte peut-être 3 cents à produire alors qu'un kWh pointe coûte peut-être 30 cents en infrastructure supplémentaire pour répondre aux pointes de puissance en kW, importation des états voisins, achat d'électricité de compagnies privées ou coût de renonciation des clients partenaires du délestage de pointe.

Donc' c'est un facteur 10 peut-être.

Même si le rendement de la chaîne hydrogène est de 1/3, il reste compétitif dans certaines situations.

L'hydrogène pourrait servir demain matin "blendé" à quelques % ou dizaine de % dans le gaz naturel pour le chauffage d'édifices et les camions déjà motorisés au gaz naturel.

On se réjouira tous le poumon quand les navires cargo, de croisière, les avions fonctionneront à l'hydrogène. Il y a certainement un potentiel à explorer cette technologie, les Japonais le font, les Norvégiens, en France EDF vient d'acheter une compagnie dans l'hydrogène.

En ce moment-même, plein de génératrices au diesel émettant des particules fines et NOX dégueulasses tournent au centre-ville de Montréal pendant une panne d'H-Q majeure... alors qu'en 1969, Apollo 11 était équipée d'une pile à combustible à hydrogène.



Les autos électrisantes de mon épouse :
Prius Prime 2017, 22 500 km et un problème de givre dans le pare-brise.
Volt 2015, 59 960 km, valve solénoïde ayant lâché dans transmission, panne totale & condensation problématique dans la voûte.
Volt 2012, 55 000 km, tête de moteur ayant lâché & 10 autres problèmes.
Et une seule borne Sun Country Highway Clipper Creek LCS-25 qui a presque 6 ans et plus 2000 recharges à son actif.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

André Bastien
Primate wrote
Même si le rendement de la chaîne hydrogène est de 1/3, il reste compétitif dans certaines situations.
Cette faible efficacité a un coût et un impact important.  Nos surplus d’électricité au Québec pourraient faire rouler au moins 3 millions de véhicules électriques, mais seulement 1 million s’ils sont à l’hydrogène.

Quand nous aurons 3 millions de VÉ au Québec, avec des batteries de l'ordre de 60 kWh, nous pourrons les recharger en dehors des heures de pointes et elles pourront retourner de la puissance et de l'énergie au réseau en période de pointe.  C'est le V2G ou vehicle to grid ou transfert du véhicule vers le réseau.  Cette technique est à l'essai en Angleterre avec Nissan.  Les protocoles sont maintenant normalisés de sorte que tous les manufacturiers peuvent faire la même chose de façon compatible.

Ce stockage hors pointe et retour en pointe a une efficacité de l'ordre de 80%, toute une différence et le coût en équipement est à peu près nul.

La Régie de l'énergie du Québec a demandé à Hydro-Québec de proposer des tarifs variables selon l'heure de la journée vs la pointe ce que Hydro-Québec a annoncé dernièrement sans fournir tous les détails... à suivre.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

Primate
Ce message a été mis à jour le .
André Bastien wrote
Quand nous aurons 3 millions de VÉ au Québec, avec des batteries de l'ordre de 60 kWh, nous pourrons les recharger en dehors des heures de pointes et elles pourront retourner de la puissance et de l'énergie au réseau en période de pointe.  C'est le V2G ou vehicle to grid ou transfert du véhicule vers le réseau.  Cette technique est à l'essai en Angleterre avec Nissan.  Les protocoles sont maintenant normalisés de sorte que tous les manufacturiers peuvent faire la même chose de façon compatible.

Ce stockage hors pointe et retour en pointe a une efficacité de l'ordre de 80%, toute une différence et le coût en équipement est à peu près nul.

La Régie de l'énergie du Québec a demandé à Hydro-Québec de proposer des tarifs variables selon l'heure de la journée vs la pointe ce que Hydro-Québec a annoncé dernièrement sans fournir tous les détails... à suivre.
Bonsoir M. Bastien,

Il faut noter que les pires pointes pour Hydro-Québec sont lors des extrêmes de froid en hiver.

Prenons votre exemple hypothétique de 3 000 000 de VÉ au Québec.  Il a été relaté sur ce forum (1) qu'une Chevy Bolt, justement avec batterrie de 60 kWh, consomme en moyenne 500 Watt ou 12 kWh/jour juste pour maintenir sa batterrie tempérée et utilisable.

3 000 000 X 500 Watt = 1 500 000 000 Watt

ou 1,5  Gigawatt !!!!  Juste pour chauffer des batteries d'autos électriques 60 kWh dans les grands froids.  Donc 4% de la puissance installée d'Hydro-Québec de 41 GW (2).  Et la puissance excédentaire à celle installée, en pointe, est importée des états/provinces voisins avec un "grid mix" très fossile ou produit par des centrales thermiques fossile ou d'appoint.

Permettez-moi de douter du côté pratique, de la viabilité économique et environnementale  de ces cycles de batterries V2G et de ce "chauffage du dehors" en hiver.  Du gaspillage de puissance au pire moment, tout le contraire de ce qu'une entreprise de production, transport et distribution d'électricité désire en général.



(1) http://menu-principal-forums-aveq.1097349.n5.nabble.com/Un-apercu-de-ce-que-coute-le-chauffage-de-la-batterie-tp81119.html

(2) hydroélectricité incluant Churchill Falls, NL http://www.hydroquebec.com/production/



Les autos électrisantes de mon épouse :
Prius Prime 2017, 22 500 km et un problème de givre dans le pare-brise.
Volt 2015, 59 960 km, valve solénoïde ayant lâché dans transmission, panne totale & condensation problématique dans la voûte.
Volt 2012, 55 000 km, tête de moteur ayant lâché & 10 autres problèmes.
Et une seule borne Sun Country Highway Clipper Creek LCS-25 qui a presque 6 ans et plus 2000 recharges à son actif.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

Norandais
Des batteries resteraient une méthode plus efficace de stocker de l’énergie, avec un minimum de pertes.  Si je divise 5 M$ par 114$/kwh, j’obtiIens 43 Mwh de stockage d’électricité.  




Chevrolet Volt 2017 LT, livré le 8 août 2017
Abitibi
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

André Bastien
En réponse à ce message posté par Primate
Primate a écrit:" Il a été relaté sur ce forum (1) qu'une Chevy Bolt, justement avec batterrie de 60 kWh, consomme en moyenne 500 Watt ou 12 kWh/jour juste pour maintenir sa batterrie tempérée et utilisable. "
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dans la même discussion, on dit que la Soul EV prend moins d'électricité pour chauffer la batterie: tous les VÉ ne sont donc égaux.  De plus quand on décharge et recharge la batterie, on la réchauffe aussi.  Il y a aussi des VÉ qui sont dans des garages chauffés.  

Par ailleurs, que les VÉ contribuent ou non à réduire les pointes, l'électricité requise pour chauffer les batteries sera la même à la fin de la journée.  Au lieu de chauffer sa batterie aveuglément en période de pointe, le VÉ en mode "véhicule vers le réseau" (V2G) va plutôt retourner de l'électricité au réseau quitte à se recharger et chauffer sa batterie plus tard, hors pointe.

Si le VÉ de 60 kWh fournit 40 kWh d'énergie au réseau par jour pour 12 kWh de chauffe, cela fait 30% de perte quelques jours de grand froid par année. Dans le cas de l'hydrogène, c'est 65% de pertes au moins, à tous les jours.

D'ailleurs les piles à combustibles à hydrogène ne fonctionne pas à froid, il va falloir les tenir chaudes aussi ajoutant à la perte de base de 65%.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

Primate
Le Soul EV n'a pas une batterrie de 60 kWh.  Batterrie moins massive et moins volumineuse. Il semble évident qu'elle soit moins difficile à maintenir chaude.  C'est votre suggestion la prémisse de 3 000 000 de batteries 60 kWh.

Pour la Mirai, d'où detenez l'information sur le chauffage de la pile à combustible?  Doit-elle être chauffée en permanence?

Les autos électrisantes de mon épouse :
Prius Prime 2017, 22 500 km et un problème de givre dans le pare-brise.
Volt 2015, 59 960 km, valve solénoïde ayant lâché dans transmission, panne totale & condensation problématique dans la voûte.
Volt 2012, 55 000 km, tête de moteur ayant lâché & 10 autres problèmes.
Et une seule borne Sun Country Highway Clipper Creek LCS-25 qui a presque 6 ans et plus 2000 recharges à son actif.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

Primate
En réponse à ce message posté par André Bastien
Vous soulevez avec acuité l'inefficacité totale d'un VÉ à batterie de 60 kWh stationné en hiver 2 jours le weekend : Consommation d'énergie de (24 kWh)/(0 km) donne une consommation (infinie) non?

C'est gaspillage d'énergie, non?  
Les autos électrisantes de mon épouse :
Prius Prime 2017, 22 500 km et un problème de givre dans le pare-brise.
Volt 2015, 59 960 km, valve solénoïde ayant lâché dans transmission, panne totale & condensation problématique dans la voûte.
Volt 2012, 55 000 km, tête de moteur ayant lâché & 10 autres problèmes.
Et une seule borne Sun Country Highway Clipper Creek LCS-25 qui a presque 6 ans et plus 2000 recharges à son actif.
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Elephant blanc (borne hydrogène) à Quebec

André Bastien
En réponse à ce message posté par Primate
Hydro-Québec est en train de tester de grosses batteries stationnaires dans des conteneurs qui permettent d'accumuler de l'énergie hors pointe et de la retourner en pointe: la filiale Esstalion (Energy storage system station lithium ion):

http://www.hydroquebec.com/data/international/pdf/systeme-stockage-energie-esstalion.pdf

Le rendement de ce stockage est 89,2% pour un cycle complet.  Il peut accumuler 2,4 MWh et fonctionner entre -40C et +55C.

123